Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout le monde

Enfants en situation de rue

Enfants en situation de rue
Enfants en situation de rue

Les enfants en situation de rue vivent souvent coupés de leur famille et de leur communauté et n’ont peu ou plus d’adultes référents pour les aider à grandir et à se construire. La fragilisation extrême de la famille est malheureusement de plus en plus courante aujourd’hui, provoquant cette disparition des repères essentiels chez l’enfant.

Redonner leur sens aux liens familiaux et communautaires et les renforcer durablement est un objectif important du travail effectué par le BICE et ses partenaires avec les enfants des rues.

Qu’est-ce qu’un enfant en situation de rue ?

Le phénomène des enfants des rues est complexe et traduit plusieurs réalités. Il peut s’agir :

  • D’enfants seuls vivant dans la rue,
  • D’enfants vivant dans la rue avec leurs familles, voire leurs communautés,
  • D’enfants travaillant dans la rue, mais ayant un foyer,
  • D’enfants/jeunes, ayant un foyer, mais passant l’essentiel de leurs journées dans la rue,
  • D’enfants passant de lieux d’accueil en lieux d’accueil avec des séjours intermittents dans la rue.

Le BICE agit pour les enfants des rues

Le BICE et ses partenaires mettent en place des projets visant à réduire le nombre d’enfants en situation de rue, grâce à des actions préventives auprès de populations vulnérables, ou bien à mieux accompagner les enfants vivant dans la rue. Ces actions se déroulent notamment en Afrique et en Amérique latine.

Renouer le lien avec la famille et la communauté de chaque enfant est au cœur des actions entreprises, tout en fournissant aux enfants un appui psycho-social et une aide à l’insertion scolaire ou professionnelle.

Enfin, les enfants qui ne peuvent être réinsérés au sein de leur famille sont doivent être accompagnés par des structures adaptées, afin de pouvoir faire émerger leur résilience et construire le parcours de vie qu’ils méritent.

Nous préconisons également l’appui aux familles monoparentales dont le chef de famille est le plus fréquemment une femme. En effet, les femmes sont plus souvent confrontées à la précarité économique et à l’isolement social.

Sur le terrain, nos actions permettent de prendre en charge environ 800 enfants chaque année.