Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

3 septembre 2015 | 08:53

Chili : la situation des droits de l’enfant examinée par le Comité des droits de l’enfant de l’ONU

Façade du Palais Wilson à Genève - ©Moumou82

Chaque Etat partie à la Convention relative aux droits de l’enfant doit remettre tous les cinq ans un rapport au Comité des droits de l’enfant faisant état de la mise en œuvre de la Convention dans le pays.

Examen périodique du Comité des droits de l’enfant

Le 24 septembre 2015, ce sera au tour du Chili de faire un état des lieux des progrès réalisés dans la protection des droits de l’enfant devant les experts du Comité. Après examen du rapport du Chili, le Comité fera part de ses préoccupations et ses recommandations à l’Etat sous forme d’Observations finales.

Suivi de l’examen du Chili par le BICE et ses partenaires

Afin d’avoir une vision exacte de la situation des droits de l’enfant dans un pays et de compléter les informations fournies par l’Etat examiné, le Comité des droits de l’enfant accepte des « rapports alternatifs » émanant d’organisations de la société civile.

Le BICE et ses partenaires de la Mesa Pro BICE sont engagés depuis des années dans la protection et la promotion des droits de l’enfant au Chili. En commun avec nombre d’autres organisations chiliennes, ils ont élaboré un rapport¹ pour le Comité.

Celui-ci aborde de nombreuses thématiques, notamment l’accès à l’éducation, à la santé et aux services de protection de l’enfance. Il souligne les questions de mortalité infantile, de malnutrition, de justice juvénile, de violence, y compris d’abus sexuels ainsi que les écueils dans l’application effective de la « doctrine de la protection intégrale de l’enfant ».

Pour appuyer les recommandations de ce rapport, Álvaro Sepúlveda, Frère mariste du FMSI Chili et représentant de la Mesa Pro BICE au sein de notre réseau, a pu rencontrer en février dernier le groupe de travail pré-sessionnel du Comité des droits de l’enfant en charge de préparer l’examen de septembre 2015. Le BICE et Álvaro Sepúlveda participeront à la session d’examen qui se tiendra au Palais Wilson à Genève, le 24 septembre prochain.

Un live-tweet sera également fait sur la page Twitter du BICE.

 

 

 

¹:Rapport alternatif soumis par le BICE en partenariat avec la Fundación Marista de solidaridad Internacional (FMSI), Istituto Internazionale Maria Ausiliatrice (IIMA), International Volunteerism Organisation for Women, Education and Development ¬ (VIDES) et plusieurs organisations et institutions chiliennes, notamment le Departamento de Antropología de la Universidad de Chile, l’Asociación Chilena Pro Naciones Unidas (ACHNU), le Red de Abogados por la Defensa de los Derechos Estudiantiles (RADDE), l’Asociación ONG de Chile (ACCION), et le Foro por el Derecho a la Educación Chile.