Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

16 juin 2011 | 12:17

Droit à l’éducation – Congrès International du BICE en 2011

Droit à l'éducation - Congrès international du BICE en 2011
©BICE

Pour son congrès international en 2011, le BICE a choisi comme thématique le droit à l’éducation des enfants.

Dans un contexte de migration intensifiée et de fragilisation des familles où de plus en plus d’enfants sont exclus du système éducatif, le BICE a invité tous les acteurs institutionnels et de terrain à mener une réflexion de fond sur le droit à l’éducation pour tous.

Le Congrès international du BICE en 2011

Il a permis :

  • de réaffirmer le droit à l’éducation comme un impératif majeur, dans un monde en profond bouleversement, où des millions d’enfants se retrouvent exclus du système éducatif pour cause de troubles politiques, de migrations internationales, de fragilisation des familles.
  • de définir des recommandations concrètes à destination des autorités internationales et nationales et des organisations travaillant sur le terrain.

La Maison de l’Unesco accueille le congrès du BICE

Le congrès du BICE a eu lieu le 23 mai à la Maison de l’Unesco, Paris. Environ 300 participants ont assisté aux interventions riches et variées.

Après les allocutions d’ouverture de Messieurs TANG (Sous-Directeur général pour l’éducation à l’UNESCO), ZIMERAY (Ambassadeur pour les droits de l’Homme de la République française), CONTENT (Directeur général des Apprentis d’Auteuil) et MARIE-LANOE (Président du BICE), les interventions des experts suivants ont permis de présenter quelques expériences novatrices particulièrement pertinentes pour mieux répondre aux droits à l’éducation pour des enfants en rupture familiale et sociale :

  • Madame Cristina COGGI, Professeur de pédagogie expérimentale à l’Université de Turin, a ainsi évoqué le Projet Phénix, qui utilise les nouvelles technologies comme support de résilience pour des enfants en situation difficile ;
  • Monsieur Lorenzo TEBAR, Psychologue, Docteur en Sciences de l’éducation a attiré l’attention sur l’impérieuse nécessité de mieux former les enseignants pour éviter les situations d’échec ;
  • Madame Cristina CASTELLI, Professeur de Sciences de l’éducation à l’Université catholique du Sacré Cœur de Milan, a présenté la « Fabrique du Talent », une méthode éprouvée qui s’adresse aux jeunes en situation de traumatisme et leur permet de commencer à se reconstruire ;
  • Messieurs FERNANDEZ, Directeur général du Collège universitaire Henry Dunant à Genève, et SINGH, Rapporteur Spécial des Nations Unies sur le doit à l’éducation, ont ensuite souligné les perspectives majeures de développement incluses dans l’exercice du droit à l’éducation.

La journée s’est terminée avec l’intervention de Monsieur DELEVOYE, Président du Conseil économique, social et environnemental et Médiateur de la République française, qui a conclu par une question fondamentale, au cœur de notre Congrès.

Voir les vidéos de son intervention

Partie 1

 

 

 

Partie 2