Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout le monde

2 novembre 2015 | 09:35

Argentine : les Centres d’éducation populaire étendent leurs actions

© Sœurs de San José Cunéo – Puerto Piray 2015

Face à une aggravation de la situation socio-économique à Puerto Piray, les Centres d’éducation populaire apportent un soutien scolaire et intégral aux enfants des quartiers pauvres et défavorisés de la ville.

Les enfants victimes de l’aggravation de la situation socio-économique

On observe actuellement une dégradation accélérée des conditions de vie déjà précaires pour un grand nombre d’habitants de Puerto Piray, ville d’Argentine frontalière du Paraguay. Certains quartiers défavorisés, comme le Barrio Las Marias, sont particulièrement touchés.

Le chômage, les carences alimentaires et le manque d’accès aux services de base de l’Etat (santé, transport public, etc.) est le quotidien de beaucoup de familles. Beaucoup d’enfants et d’adolescents se retrouvent en situation d’exclusion sociale et d’abandon scolaire, voire dans la rue.

Ces conditions de vie difficiles constituent un terreau fertile pour le développement de contrebande et de trafic de stupéfiants. Les jeunes du quartier sont ainsi souvent utilisés en tant que « mules » pour transporter la drogue jusqu’à Buenos Aires et en revenir avec d’autres substances.

Les Centre d’éducation populaire étendent leurs actions

Afin d’éviter l’abandon scolaire et de protéger les enfants et les adolescents contre les dangers de la rue, les équipes des Centre d’éducation populaire (CEP), soutenus par le BICE, ont étendu leurs actions dans les quartiers les plus durement touchés par le chômage, la violence et les trafics illégaux.

Au sein de ces centres, les enfants et les adolescents reçoivent un soutien scolaire et intégral, et participent à des activités ludiques et culturelles. Cet accompagnement permet aux jeunes de s’épanouir mieux sur différents plans.

Le soutien scolaire et les activités de loisirs sont animés par de jeunes éducateurs ayant grandi à Puerto Piray. Ces derniers, confrontés aux mêmes réalités sociales que les jeunes concernés, incarnent une figure rassurante pour les enfants qui s’identifient plus facilement à eux et peuvent se confier.

Les CEP accompagnent également plus largement les familles à travers des ateliers de sensibilisation sur leurs droits, la sécurité alimentaire, la nutrition et la santé.

Resserrer les liens au sein des familles et de la communauté

Afin de resserrer les liens familiaux et communautaires, une autre initiative mise en place a été de relancer l’organisation de certaines fêtes populaires comme celle de la Saint-Jean.

Ces fêtes sont l’occasion pour l’ensemble des familles de la communauté de se retrouver autour de jeux, de spectacles, d’activités ludiques afin de créer des liens de solidarité et d’amitié indispensables pour ces familles victimes d’exclusion.