Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

5 juin 2014 | 15:43

Enfants dans les conflits armés

©Thomas Koch - Shutterstock.com

Les enfants victimes de conflit demandent une prise en charge spécifique et à long terme. Le BICE n’intervient pas sur des terrains d’urgence et n’apporte pas d’aide humanitaire de première nécessité.

Nos actions sont menées soit en parallèle du conflit soit par la suite, lorsque l’urgence peut faire place à la reconstruction.

L’objectif du BICE et de ses partenaires est d’aider les enfants à retrouver équilibre et foi en l’avenir suite aux traumatismes vécus.

Qu’est-ce qu’un enfant victime de conflit ?

Il existe plusieurs typologies d’enfants victimes de conflit :

  • Enfants victimes de la guerre : malgré eux, les enfants sont exposés pendant et après le conflit aux conséquences des bombardements, des combats, des privations… Ils font partie des victimes civiles.
  • Enfants déplacés
    • Enfants réfugiés : en raison des conflits, des violences, des catastrophes naturelles, les enfants et leurs familles fuient leur pays et se réfugient dans les pays voisins. Ils possèdent alors des droits spécifiques.
    • Enfants déplacés en interne : la plupart du temps, les enfants se déplacent dans leur pays au gré des combats.
    • Enfants non accompagnés : il s’agit des enfants séparés de leur famille à cause d’un conflit. Ils sont isolés mais pas forcément orphelins.
  • Enfants dans les conflits armés : ce sont les enfants soldats âgés de moins de 18 ans et recrutés de force ou enlevés, enrôlés pour fuir la pauvreté, la maltraitance ou la discrimination. Ils sont utilisés comme combattants, coursiers, porteurs, cuisiniers et pour fournir des services sexuels.

Le BICE agit pour les enfants victimes de conflit

Les enfants dans les conflits sont les premières victimes et celles qui conservent les plus traces. Pour tous ces enfants, l’aide d’urgence ne suffit pas. Bâtir la paix est un défi pour les pays en guerre et leurs habitants qui ont souffert de trop nombreuses années. Les blessures et traumatismes laissent de nombreuses marques à vie et détruisent des générations entières d’enfants.

Le BICE et ses partenaires sont persuadés que construire la paix :

  • C’est réapprendre à faire confiance,
  • C’est retrouver des racines et des valeurs fondamentales qui permettent la vie en commun,
  • C’est réapprendre le respect des lois et reconstruire un Etat de droit.

Au cours des 15 dernières années, le BICE et ses partenaires sont intervenus dans plusieurs zones de conflit : Libéria, RDC, Côte d’Ivoire, Mali, Syrie… A chaque fois, il s’agissait d’offrir un soutien psychosocial aux enfants.

Dans certaines situations, les projets incluaient également la recherche des familles en cas de déplacement massif des populations ou encore la prévention sur les risques liés aux explosifs encore actifs.

Nombre d’enfants victimes de conflit accompagnés par le BICE

  • En Syrie : 1 400 enfants en 2014-2015
  • Au Mali : 25 000 enfants en 2012-2013
  • En RDC : 10 000 enfants sur la période 2001-2012
  • En Côte d’Ivoire : 1000 enfants