Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

12 février 2018 | 09:42

Un geste de partage pour le Carême

Un geste de partage pour Carême 2018

Le Carême est un chemin important pour revenir à l’essentiel. C’est un temps d’amour et de partage. Cette année, nous vous invitons à vivre votre Carême aux côtés d’enfants subissant des violences comme une réponse à l’appel du pape François qui demande aux chrétiens d’accorder une attention toute particulière aux enfants négligés, abusés, victimes de traite, de discrimination ou d’exploitation.

  • Un enfant sur 4 est victime de violences physiques. 150 millions de filles et 73 millions de garçons de moins de 18 ans ont subi des abus sexuels (OMS)
  • A travers le monde, 90% des enfants en situation de handicap ne sont pas scolarisés. 25% des handicaps sont dus à des blessures ou des actes de violence (UNESCO)
  • 5,7 millions d’enfants sont contraints aux travaux forcés ou à la servitude pour dette (OIT)

Les enfants victimes au cœur de notre Carême 2018

A l’image du Christ, les chrétiens sont invités à lutter contre la souffrance des petits et des faibles, à offrir leur amour et à s’engager à leurs côtés.
Aussi, avec nos partenaires, nous sommes convaincus qu’une attention/présence locale bienveillante et compétente permet de mieux accompagner l’enfant. Elle permet aussi d’enclencher un processus, qui, petit à petit, l’aide à se reconstruire et le prépare à devenir un adulte, libre et responsable, capable de bâtir une famille et de s’engager pour sa communauté.

Chaque don compte !

De l’Amérique latine, à l’Afrique, l’Asie, le Moyen-Orient, ou même l’Europe, votre partage de Carême est capital pour les enfants. Il permet de concevoir et mettre en œuvre des projets qui intègrent, par exemple :

  • la formation et l’accompagnement d’un encadrant scolaire en République démocratique du Congo,
  • le suivi de santé d’un enfant durant un an en Inde,
  • le suivi médical et l’aide psychologique d’une jeune mère abusée sexuellement au Mali.

Aidez-nous à protéger les enfants et à leur offrir un avenir
Je fais un don au BICE

« En cette période où nous cherchons à revenir à l’essentiel, dispensons l’amour et favorisons le partage comme réponses à l’injustice et au désespoir. » – Mgr Vitillo, Assistant Ecclésiastique du BICE