Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

Accueil de la petite enfance en Inde

Accueil de la petite enfance en Inde
©Aina Trust

La garde des tout-petits en Inde est problématique quand les mères travaillent. Il existe peu de structures adaptées pour l’accueil de la petite enfance et bien souvent les enfants restent avec leurs mères sur leur lieu de travail.

Cette réalité est d’autant plus forte dans la région de Bangalore (sud de l’Inde) où de nombreuses mamans sont contraintes d’emmener leurs jeunes enfants dans les usines de la soie.

Les enfants restent toute la journée dans les ateliers aux conditions insalubres. Ils deviennent très vulnérables aux affections pulmonaires et respiratoires et sont souvent brûlés par les vapeurs acides dégagées pendant le processus d’extraction de la soie.

Le BICE agit pour la petite enfance en Inde

Depuis 2012, le BICE et son partenaire local Aina Trust mènent un projet pilote de garderies communautaires et de formation d’assistantes maternelles dans la ville de Sidlaghatta.

L’objectif de ce projet est d’améliorer durablement le bien-être et le développement des tout-petits des travailleuses de la soie en proposant une prise en charge adaptée au contexte socio-économiques des familles et en les rassurant sur leur rôle de parents.

Activités autour de l’éveil précoce

Plusieurs activités sont menées conjointement dans les garderies communautaires et auprès des familles :

  • Formation d’assistantes maternelles
  • Accueil de petits enfants en journée au domicile des assistantes maternelles
  • Fourniture de jouets et d’outils éducatifs pour les enfants
  • Création et aménagement d’un espace adapté pour les activités récréatives et ludiques chez les assistantes maternelles
  • Préparation de repas sains et conformes aux besoins nutritifs des tout-petits
  • Suivi médical régulier
  • Formation des mères et de la communauté à la prise en charge des tout-petits grâce à des ateliers sur l’hygiène, la nutrition, la sécurité, les maladies, les droits de l’enfant…
Accueil de la petite enfance en Inde

Témoignage

Témoignage de Mandju, maman de Gita

A un an, ma fille rampait partout. J’ai dû l’attacher avec une corde pour éviter qu’elle se blesse. Elle ne bougeait plus de la journée et ses jambes se sont atrophiées. Elle ne marchait plus, ne mangeait plus et pleurait souvent. Je n’avais pas les moyens de m’occuper d’elle et elle ne guérissait plus.
Mon voisin m’a parlé du centre pour les tout-petits à Sidlaghatta. Le personnel d’Aina Trust m’a aidé à soigner Gita et surtout m’a appris comment en prendre soin.
Maintenant, tous les jours, je la laisse chez une assistante maternelle et je peux travailler rassurée à l’usine. Gita a fait d’énormes progrès : elle marche, apprend à manger toute seule et chante des comptines. Régulièrement, nous allons voir un médecin et je participe à des ateliers sur la nutrition des enfants.
Je vois que Gita est plus heureuse et plus épanouie depuis qu’elle va chez l’assistante maternelle.
Je remercie sincèrement le BICE et Aina Trust pour leur soutien.