Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

70 ans du BICE

En 2018, nous célébrons les 70 ans du BICE. L’occasion de revenir en images sur les progrès et les avancées qui ont marqué les droits de l’enfant ces dernières années.

Les dates clés du BICE

1948

Fondation du BICE, religieux et laïcs de 8 pays se réunissent pour travailler en réseau à la protection des enfants, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

1952

Le BICE obtient successivement le statut consultatif permanent auprès des Nations Unies, de l’Unesco et du Conseil de l’Europe.

1959

Le BICE participe activement à l’élaboration de la Déclaration des droits de l’enfant des Nations Unies.

1963

9e congrès international du BICE à Beyrouth sur le thème des « droits de l’enfant et leur réalisation ». Ce congrès réunit 1 100 participants, de 22 pays et 3 confessions religieuses. A partir de 1953, les congrès du BICE deviennent des rendez-vous incontournables pour les organisations et les experts qui œuvrent pour les droits de l’enfant à travers le monde.

1979

A l’initiative du BICE, l’année 1979 est déclarée « Année internationale de l’enfance » par les Nations Unies. C’est une véritable révolution des mentalités, qui interroge tous les pays : « Qu’as-tu fait de ton enfant ? »

1980

Le BICE est nommé coordinateur du groupe des ONG qui participe à la rédaction de la Convention relative aux droits de l’enfant. Sa mission s’achèvera en 1989, date de l’adoption de la Convention.

1982

Lancement du premier programme terrain du BICE, en coopération avec l’UNICEF et d’autres ONG, en faveur des enfants des rues. Le BICE développe par la suite de nombreux projets (soutien aux enfants en situation de handicap, lutte contre l’abus sexuel, …), en animant et formant un réseau de partenaires locaux, engagés sur le long terme.

1995

Edition du cahier « La résilience ou le réalisme de l’espérance – Blessé, mais pas vaincu » de Stefan Vanistendael (responsable de l’Unité de R&D du BICE). Dès le début des années 1990, la résilience des enfants victimes d’un traumatisme est au cœur de la réflexion du BICE.

1996

Le BICE reçoit le Prix des droits de l’homme de la République française pour son action en faveur des droits de l’enfant.

2004

Le BICE développe un code de conduite (Politique de Protection de l’Enfance) pour garantir la protection des enfants aux sein des institutions partenaires.

2014

Le Pape François reçoit en audience privée les représentants du BICE et les encourage à poursuivre leurs actions contre l’abus sexuel.

2018

Le BICE fête ses 70 ans. Présent dans plus de 30 pays, il anime un réseau de 80 organisations qui accompagnent plus de 17 000 enfants en 2016. Il mène une action de plaidoyer constante en faveur des droits des enfants auprès des Nations Unies. Son expertise et son expérience sont reconnues en matière de lutte contre la maltraitance et les violences sexuelles sur les enfants, de justice juvénile, d’éducation, de soutien aux enfants en situation de handicap et de formation de Tuteurs de résilience.

Les dates clés des droits de l'enfant

1948

Adoption de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

1959

Adoption de la Déclaration des droits de l’enfant.

1991

Constitution du Comité des droits de l’enfant des Nations Unies.

1999

Adoption de la Convention sur les pires formes de travail des enfants par l’Organisation Internationale du Travail (OIT).

2000

Renforcement de la CDE avec l’adoption de 2 protocoles. Le premier relatif à la vente, la prostitution d’enfants et la pornographie mettant en scène des enfants, le second à l’implication des enfants dans les conflits armés.

2009

Première journée du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies consacrée aux droits de l’enfant.

2011

Adoption du 3e protocole additionnel à la CDE, qui introduit une procédure de recours devant le Comité des droits de l’enfant.

2016

Adoption des 17 Objectifs de développement durable du Programme de développement durable à l’horizon 2030 (ODD). Parmi ceux-ci, la cible 16.2 se donne pour objectif de « mettre un terme à la maltraitance, à l’exploitation et à la traite, et à toutes les formes de violence et de torture dont sont victimes les enfants. »

2018

Les Droits de l’enfant progressent dans le monde. La CDE a été signée par 196 États, et ratifiée par 195 (à l’exception des États-Unis), un consensus unique pour un traité relatif aux droits de l’homme. Un grand nombre de pays possèdent aujourd’hui un code de l’enfant dans leur législation nationale. Et se sont dotés d’un défenseur des droits de l’enfant. Mais sur le terrain, bien des choses restent à faire pour faire appliquer ces réglementations et garantir à tous les enfants le droit à grandir dans la dignité…