Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

Accueil des jeunes filles mères au Mali

©Durnez - BICE Mali 2010

Au Mali, des milliers de jeunes vivants dans des zones rurales partent dans les grandes villes à la recherche d’un emploi pour assister leur famille et s’assurer un avenir meilleur.

De plus, depuis 2012 la crise profonde qui secoue le pays aggrave les conditions de vie des populations, notamment au Nord, entrainant des mouvements de populations fuyant les zones de conflit.

Les jeunes filles sont les premières victimes de cet exode. Un nombre élevé d’entre elles n’ayant pas accès à l’alphabétisation ou à une formation professionnelle sont réduites à trouver un emploi de domestique faiblement rémunéré dans des familles bamakoises ou à faire de petits boulots dans les rues de la ville.

Vulnérables, de nombreuses jeunes filles sont victimes d’exploitation économique et/ou sexuelle. Suite à ces violences certaines d’entre elles se retrouvent enceintes.

Traumatisées, seules et sans ressources, la rue devient leur seul refuge. Les jeunes filles mères en détresse et leur bébé y sont exposés aux pires dangers.

Aider et accompagner les jeunes filles et les jeunes filles mères en détresse

Depuis 1996, le BICE et son partenaire le BNCE Mali œuvrent pour la protection des jeunes filles et des jeunes filles mères, victimes d’exploitation sexuelle ou d’abus sexuels. L’objectif du projet est d’offrir un accompagnement multidimensionnel à ces jeunes filles afin d’assurer leur réinsertion sociale et professionnelle.

Accueillies au foyer « un Toit, une Vie » depuis 2004, elles bénéficient d’une prise en charge alimentaire et sanitaire ainsi que d’un soutien psychologique. Les jeunes filles mères bénéficient d’un soutien particulier pour l’apprentissage de la maternité.

Pour assurer leur réinsertion socioprofessionnelle, les jeunes filles suivent des cours d’alphabétisation ainsi qu’un apprentissage professionnel (cuisine, couture, coiffure, …) qui leur permettra de monter leurs propres petites entreprises.

Enfin, des campagnes de sensibilisation et de prévention sont menées par les jeunes filles aidées par le centre, qui deviennent des relais de communication et d’information à l’attention des autres mineurs sur les dangers liés à l’exode, les modes de prévention et de transmission de certaines maladies (paludisme, IST, VIH-SIDA…), les mariages forcées ou les mutilations génitales féminines.

Activités auprès des jeunes filles et des jeunes filles mères en détresse

  • Accueil et prise en charge des jeunes filles et de leur enfant : hébergement, soutien alimentaire, soins médicaux, suivi psychologique, apprentissage de la maternité…
  • Alphabétisation des jeunes filles et formation professionnelle
  • Recherche de paternité et établissement d’actes de naissance
  • Appui juridique aux jeunes filles engagées dans des procédures judiciaires
  • Visites de suivi auprès des enfants, de leurs familles et communautés