Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

Scolarisation des enfants travailleurs au Mali

©BICE - Mali 2015

La région du Sikasso, au sud du Mali, regorge de ressources aurifères et de nombreux sites d’orpaillage s’y sont développés, provoquant une « ruée vers l’or » et l’afflux de milliers de personnes. Parmi elles, les enfants sont nombreux.

La scolarisation des enfants, notamment dans les familles les plus pauvres, est un enjeu d’importance au Mali.  D’après l’Unicef (2008-2012), le taux net de fréquentation de l’école primaire ne dépasse pas les 60.2% pour les garçons, 54.6% pour les filles.  Bon nombre d’enfants sont en effet contraints d’abandonner très tôt l’école et de travailler pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille.

Les sites d’orpaillages de la région de Sikasso sont particulièrement touchés. Peu sécurisés, ils laissent le champ libre au développement d’activités illicites de tout genre, dont les enfants sont les premières victimes. Ces derniers sont exposés, dès leur plus jeune âge, aux pires formes de travail, à la toxicomanie, à l’alcoolisme, à l’insécurité alimentaire, à l’exploitation sexuelle et économique, aux maladies sexuellement transmissibles. Sans compter les maladies respiratoires que peuvent provoquer des produits comme le zinc utilisé dans le processus d’extraction.

Le BICE agit pour la scolarisation des enfants maliens

Au début de l’année 2015, le BICE et le BNCE-Mali ont initié un programme destiné à maintenir les enfants à l’école, et même à augmenter le taux de scolarisation dans la région de Sikasso.

Les objectifs :

  • Lutter contre la déscolarisation
  • Accroitre la scolarisation
  • Protéger les enfants des pires formes de travail

Activités pour les enfants de Sikasso

Avec notre partenaire, le BNCE-Mali, nous organisons plusieurs activités :

  • Campagnes d’information et de sensibilisation sur les sites d’orpaillages et dans les villages pour inciter les familles à scolariser leurs enfants et à empêcher les enfants d’abandonner l’école pour se lancer dans l’orpaillage
  • Mobilisation des radios locales pour sensibiliser la population locale
  • Plaidoyer auprès des collectivités territoriales et autorités locales pour promouvoir le droit à l’éducation des enfants, notamment des filles
  • Soutenir les familles les plus démunis par la dotation de fournitures scolaires
  • Cours de rattrapage scolaire
  • Organisation de journées culturelles et sportives pour les enfants