Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

Choisir un legs, une assurance vie, une donation adapté à vos besoins

Quelles sont les différences entre un legs, une assurance-vie et une donation à notre association catholique de défense des droits de l’enfant ? Pour vous aider à identifier le type de transmission correspondant le mieux à vos souhaits, le BICE vous oriente.

Faire un legs pour protéger les droits de l’enfant

Faire un legs vous permet de donner une partie ou l’ensemble de vos biens au Bureau International Catholique de l’Enfance. Plusieurs formes de legs sont possibles :

  • Le legs universel : vous léguez la totalité de votre patrimoine. C’est possible uniquement si vous n’avez pas d’héritier direct.
  • Le legs à titre universel : vous léguez une partie de votre patrimoine ou une catégorie de vos biens.
  • Le legs à titre particulier : vous léguez un bien déterminé ou une somme d’argent.

Le « caractère exclusif de bienfaisance » de notre ONG de protection de l’enfance vous garantit que les sommes ou biens légués sont exonérés de taxes, droits de succession ou droits de mutation. La totalité de votre geste bénéficiera directement aux enfants.

Pour faire un legs, il est indispensable d’établir un testament. Il constitue un repère pour que votre geste envers notre association puisse être respecté le jour venu. Votre notaire pourra vous conseiller et vous orienter. N’hésitez pas à le contacter.

Une donation pour partager dès à présent

La donation vous permet de transmettre de votre vivant une partie de votre patrimoine à notre ONG de protection de l’enfance. Elle vous donne droit à une réduction d’impôts de 66% du montant donné, dans la limite de 20% de votre revenu imposable. Si cette limite est dépassée, vous pouvez reporter le surplus de déduction durant 5 ans. Lors d’une donation, la transmission de votre bien est définitive. Elle prend effet immédiatement et nous permet de poursuivre nos actions de défense des droits de l’enfant.

La donation est un acte officiel, signé devant notaire et enregistré. Le bien que vous donnez doit faire partie de votre quotité disponible si vous avez des héritiers directs.

L’assurance-vie : un placement pour les droits des enfants

L’assurance-vie est un placement d’épargne souple et attractif fiscalement. En inscrivant le BICE comme bénéficiaire d’une partie ou de la totalité de votre assurance-vie, vous pouvez nous transmettre un somme d’argent après votre décès sans pour autant rédiger ou modifier votre testament. Le capital, augmenté de ses intérêts, sera transmis à notre ONG de protection de l’enfance, net de tous droits de mutation. Votre geste généreux revient intégralement à nos actions en faveur des droits de l’enfant.

En cas de besoin, votre épargne demeure disponible. Pour souscrire un contrat ou en modifier les bénéficiaires, renseignez-vous auprès de votre assureur et de votre banque.

Pour plus de détails et la signification précise de tous les termes juridiques, téléchargez ici notre brochure spéciale « Legs, donations et assurances-vie en faveur du BICE » ou n’hésitez pas à contacter Isabelle Mourot responsable donateurs et legs (01 53 35 01 00 ou mail) pour la recevoir sans frais à votre domicile et échanger avec elle.

Votre notaire : un conseiller privilégié

Vous envisagez de donner une partie de votre patrimoine ? N’hésitez pas à consulter votre notaire. Il vous guidera dans vos choix en fonction de votre situation personnelle. Il pourra vous aider pour la rédaction des actes de succession ou de votre testament. Votre notaire est garant du respect des dispositions légales.

Quelques exemples de ce que votre générosité peut permettre

  • 4 000 € : rééducation et suivi d’un enfant handicapé pendant 10 ans.
  • 10 000€ : équipement et installation d’une unité d’écoute psycho-judiciaire pour accueillir de manière sécurisée les enfants victimes d’abus sexuels et de violences.
  • 23 000 € : formation de 30 psychologues et travailleurs sociaux spécialisés dans l’accompagnement des enfants victimes d’abus sexuel.
  • 70 000 € : aménagement d’un centre d’accueil pour les enfants en rupture familiale et/ou maltraités et son fonctionnement pendant 10 ans.
  • 100 000 € : prise en charge complète de 40 enfants des rues pendant 5 ans dans un centre d’accueil.

Témoignage

« Ma femme et moi avons toujours eu à cœur d’aider comme nous pouvions ceux qui sont dans la détresse. Nous avons été bénévoles très longtemps, et nos enfants suivent ces traces. Pendant toute notre vie, nous avons économisé pour accompagner nos enfants, mais aussi pour participer à la protection d’autres enfants. Aujourd’hui, notre plus beau cadeau est cet argent mis de côté que nous voulons, avec l’accord et l’encouragement de nos 3 enfants, léguer au BICE.» Pierre M.

Prenez contact avec notre responsable des legs, donations et assurances-vie

isabelle_mourot_faire_un_legs_bice   Nous sommes à vos côtés pour vous renseigner, en toute confidentialité et sans engagement de votre part.
Vous pouvez vous adresser à Isabelle Mourot, responsable donateurs et legs (01 53 35 01 00 ou mail).
Elle vous écoute, vous conseille et se déplace pour vous rencontrer gratuitement.

Brochure Legs, donations et assurances-vie en faveur du BICE