Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout le monde

28 avril 2017 | 11:18

Plaidoyer du BICE pour les droits des enfants à la 34e session du Conseil des droits de l’homme

Plaidoyer du BICE pour les droits des enfants à la 34e session du Conseil des droits de l'homme
©Martin Good / Shutterstock

Le Mali, la Colombie et le Guatemala, le Togo et la Géorgie étaient au programme de la 34e session des droits de l’homme qui s’est tenue en mars dernier. Le BICE a pris la parole devant la scène internationale pour défendre les droits des enfants dans ces pays où il est présent avec ses partenaires.

La justice juvénile en Colombie et au Guatemala

Les conditions de détention au Guatemala et en Colombie ont une nouvelle fois été pointées du doigt au Conseil des droits de l’homme. Le BICE et ses partenaires sur le terrain, l’ICCPG et les Tertiaires Capucins ont particulièrement alerté la communauté internationale sur la situation des enfants en conflit avec la loi dans ces pays.
Lire l’article complet

Les enfants victimes de violences sexuelles en Géorgie

De nouvelles lois permettent aujourd’hui de mieux protéger les enfants victimes de maltraitance en Géorgie. Néanmoins, le BICE et Public Health Foundation ont tenu à signaler au Conseil que le gouvernement devait encore mener des efforts pour améliorer la prise en charge de ces enfants et lutter contre la prostitution et la pornographie infantile.
Lire l’article complet

Les droits des enfants bafoués au Mali

Fermetures d’écoles, sévices sexuels, mariages forcés, excision, viols impunis…les droits des enfants ne cessent d’être piétinés au Mali. Le BICE et le BNCE -Mali se sont associés à M. Baldo, expert indépendant des Nations unies dans le pays, pour dénoncer cette terrible situation.
Lire l’article complet

Les enfants au cœur du dernier EPU sur le Togo

Le dernier EPU (Examen périodique universel) sur le Togo a donné lieu à 195 recommandations de la part du Conseil. Parmi celles-ci, 40 portent directement sur les droits de l’enfant, de l’accès à l’éducation à la lutte contre la traite et les pires formes d’exploitation. Le BICE et le BNCE-Togo ont suggéré au gouvernement des mesures concrètes pour atteindre ces objectifs et lui ont proposé leur collaboration dans leur mise en œuvre.
Lire l’article complet