Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

Promouvoir la résilience chez les enfants en RD Congo

Promouvoir la résilience chez les enfants en RD Congo
©M.L. Joliveau

Apres une première formation Tuteurs de résilience en RD Congo en 2016, le BICE poursuit et étend son projet. Objectif : renforcer les compétences et accompagner sur le long terme ses partenaires congolais qui travaillent auprès des enfants victimes de traumatismes.

La région du région Kivu, à l’est de la République démocratique du Congo, subit, depuis les années 90, les conséquences des conflits qui secouent la région. L’intégration des personnes déplacées du Rwanda, le développement de milices locales, les difficultés socioéconomiques persistantes créent un climat de violence endémique. Les enfants en RD Congo en sont les premières victimes.

Enrôlés de force dans les groupes armés, victimes de violences sexuelles et de maltraitances de toutes sortes, déscolarisés et livrés à eux – mêmes dans les rues, … ces enfants sont sujets à des traumatismes divers et multiples. La première formation Tuteurs de résilience organisée par le BICE en 2016 avait permis aux partenaires de comprendre l’importance de mener un travail individualisé, en s’appuyant sur les forces internes et externes (facteurs de protection) propres à chaque enfant.

Le second volet du projet du BICE, encore plus ambitieux, vise à renforcer les compétences de chaque partenaire en matière de résilience assistée et à les accompagner sur le long terme dans la mise en œuvre de cette approche. Il s’ouvre de plus à trois nouvelles organisations : Gewevuca, FPPD, nouveaux membres du BICE et le centre Don Bosco Gahinja qui avait accueilli la formation en 2016.

Le BICE accompagne les tuteurs de résilience pour les enfants de RD Congo

Le projet Tuteurs de résilience pour les enfants de RD Congo intègre ainsi 7 partenaires dans la même région de Kivu ; 3 gèrent des centres d’accueil pour enfants, les 4 autres mènent des actions de sensibilisation. Tous sont accompagnés et suivis sur 20 mois par le BICE.
– Une formation de 4 jours réunit 20 éducateurs des 7 organisations pour renforcer leurs compétences en matière de résilience assistée. L’accent est mis sur l’identification des violences sexuelles, leur prise en charge et la mise en pratique concrète des ateliers avec une soixantaine d’enfants.
– Un soutien financier est apporté aux organisations pour l’achat du matériel nécessaire aux ateliers créatifs appris (feuilles, crayons, colle…)
– Un ‘coordinateur point focal’ du projet est désigné dans chaque organisation. Sa mission est d’assurer la bonne mise en œuvre des ateliers, leur suivi, et de demander si besoin aide et conseils extérieurs.
– Une seconde formation permettra, au bout d’une dizaine de mois, de faire le point sur l’état d’avancement du projet et de renforcer les compétences en fonction des besoins identifiés. Les coordinateurs points focaux bénéficient également d’une formation complémentaire pour devenir, à leur tour, soutien et formateur auprès de leurs collègues.

Une professionnelle togolaise, spécialiste de la maltraitance infantile et formée à la résilience à l’Université Catholique de Milan, assurera un suivi sur le terrain. Son expertise, son charisme et sa connaissance des problématiques seront précieux pour mener à bien le projet.
Si les résultats sont concluants, ce projet-pilote pourra être décliné dans d’autres régions d’Afrique.

Résilience pour les enfants en RD Congo : les activités du projet

  • Prise en charge individualisée des enfants victimes de traumatismes
  • Renforcement des capacités des professionnels de l’enfance sur l’approche de résilience assistée
  • Accompagnement des structures dans la mise en œuvre opérationnelle de cette approche