Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

Lutte contre l’abus sexuel en République Dominicaine

©Vasileios Karafillidis - Shutterstock.com

En République Dominicaine, le tourisme sexuel et l’abus sexuel sont très courants. Il est donc indispensable de bien former les enfants et les jeunes pour lutter contre ce fléau et faire face à ces dangers.

Par ailleurs, l’éducation en République Dominicaine reste enseignée de manière traditionnelle en laissant peu de place au développement de la pensée critique.

Le BICE agit contre l’abus sexuel en République Dominicaine

Depuis 2008, le BICE et son partenaire local, le Centre Culturel Poveda travaillent ensemble pour lutter contre les abus sexuels.

Les objectifs de ce partenariat sont de :

  • Développer l’accompagnement des adolescents à risque ou victimes d’abus sexuel
  • Former les adolescents aux droits de l’homme, à la culture de paix et à la participation citoyenne
  • Favoriser l’organisation d’actions de prévention des abus sexuels par les adolescents eux-mêmes

L’accord signé entre notre partenaire CCP et le Ministère de l’Education Nationale en République dominicaine nous permet d’impliquer également les professeurs des écoles et les représentants des institutions publiques dans la prévention des situations d’abus sexuels.

Les activités du BICE en République Dominicaine

Le programme « lutte contre l’abus sexuel » en République Dominicaine prévoit plusieurs activités :

  • Ateliers sur les problèmes rencontrés par les adolescents, permettant d’aborder les thèmes des droits de l’homme, de la citoyenneté etc.
  • Ateliers sur la confiance en soi, l’identité, etc.
  • Réalisation d’un festival sur la bientraitance
  • Élaboration d’une fresque murale éducative

La proposition pédagogique d’articuler réflexion, formation et action permet de favoriser le développement personnel des adolescents comme la promotion d’une culture de paix.

Chiffres clés du projet en République Dominicaine

De manière directe, ce projet touche 150 adolescents formés aux droits de l’homme et à la participation citoyenne afin de prévenir la violence sexuelle contre les enfants.

Mais il touche également de manière indirecte des milliers de personnes qui seront formées à la lutte contre l’exploitation sexuelle et à la promotion d’une culture de paix grâce aux actions de prévention menées par le BICE et le CCP.