Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

Lutte contre l’abus sexuel en Russie

©Vasileios Karafillidis - Shutterstock.com

En Russie, l’abus sexuel et les maltraitances d’enfants sont encore très courants. Cette situation est une conséquence des politiques publiques obsolètes marquées par le système soviétique.

Elles visent davantage à moraliser l’enfant qu’à le protéger durablement et encourager le dialogue avec la famille.

En 2008, 126 000 enfants ont été maltraités en Russie (source : RIA NOVOSTI 2009) et 77 000 familles ont été déchues de leurs droits parentaux (source : Comité consultatif d’ONG pour l’étude des Nations Unies sur la violence contre les enfants).

Par ailleurs, rares sont les structures d’accueil qui appuient les parents afin de leur permettre d’améliorer les relations avec leurs enfants et d’adopter une approche d’éducation positive, constructive et non-violente.

Le BICE agit pour lutter contre l’abus sexuel

Depuis 2005, le BICE travaille avec plusieurs partenaires pour lutter contre l’abus sexuel en Russie.

Dans le cadre du programme « Lutte contre l’abus sexuel » 2014-2017, les objectifs visent à :

  • Diminuer les situations de violence quotidienne et prévenir la violence domestique,
  • Apprendre aux enfants à identifier les situations dangereuses qui peuvent conduire à une situation de violence et à y faire face,
  • Apporter un appui psychosocial de qualité,
  • Favoriser la résilience et le rétablissement des enfants victimes d’abus sexuels,
  • Sensibiliser et engager la communauté et les enfants dans la promotion des droits des enfants,
  • Favoriser la participation et consolider le rôle des enfants dans la défense de leurs droits,
  • Améliorer la communication et les relations parent-enfant,
  • Enrichir les connaissances des parents et les compétences des pédagogues dans le domaine de la prévention de violence,
  • Promouvoir l’approche et les méthodes d’éducation positive.

Activités contre l’abus sexuel

Le programme « lutte contre l’abus sexuel » en Russie comporte différentes activités mises en place avec nos partenaires locaux :

  • Accompagnement psychologique et thérapeutique des enfants victimes d’abus sexuel,
  • Recueil de la parole de l’enfant victime de manière adaptée à son âge et son traumatisme,
  • Mise en œuvre des méthodes d’accompagnement des enfants victimes d’abus sexuel,
  • Formation des professionnels qui formeront à leur tour d’autres professionnels de divers secteurs (internats, orphelinats, centres sociaux, brigades des mineurs, commissariats de police, foyers…).

Le BICE et l’un de ses partenaires, Initiative Civique, développent deux activités supplémentaires :

    1. La méthode Grain de Sable
      Elle est développée dans les écoles et comporte une série de saynètes présentant aux enfants des situations violentes (violence physique, humiliation, abus sexuel…). Les enfants sont amenés par la discussion à identifier les risques et les recours, selon un protocole éprouvé.La méthode Grain de sable inclut également la mobilisation des adultes dits relais dans ces écoles. Ils sont formés à l’écoute des enfants victimes d’abus sexuels et les orientent selon leur cas vers les services spécialisés et adéquats.
    2. L’école des parents
      Il s’agit de la formation des parents par des psychologues et des travailleurs sociaux à la psychologie de l’enfant, l’éducation, la communication, la protection de l’enfance… Les parents peuvent également échanger avec des professionnels sur les difficultés rencontrées avec leurs enfants et bénéficier d’un suivi psychologique individuel.

Chiffres clés du programme

Au total, plus de 57 000 personnes – enfants et adultes – bénéficient directement des activités de lutte contre l’abus sexuel en Russie