Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

Soutien à l’éducation et à la résilience pour les enfants au Népal

Soutien à l’éducation pour les enfants vulnérables au Népal
©L. Winter

Dans la région de Katmandou, un grand nombre d’enfants sont issus de familles marginalisées. Certains ont perdu leurs parents lors du tremblement de terre et vivent encore dans le traumatisme du séisme. D’autres sont victimes d’exploitation au travail, de maltraitances… Pour tous, le droit à vivre une vie d’enfant et à avoir accès à une éducation de qualité n’est pas assuré.

On estime que 3,14 millions d’enfants âgés de 5 à 17 ans travaillent au Népal, soit 40% de cette classe d’âge. La pauvreté, l’absence des parents -décédés ou immigrés-, les relations patriarcales et le faible niveau d’éducation donnent libre cours à tous les abus sur les enfants. Exploitation, malnutrition, violences domestiques et sexuelles sont fréquentes et souvent liées : les petites victimes accumulent souvent les traumatismes.

Dans la ville de Budhanikhanta, où œuvre AAWAAJ, le partenaire du BICE, l’école se révèle incapable de faire face aux lourds défis rencontrés. Elle ne parvient pas à nouer le dialogue avec les parents, les enseignants ne prennent pas en compte les difficultés des enfants, le matériel et les services scolaires proposés sont insuffisants.

Le BICE apporte son soutien à l’éducation des enfants vulnérables au Népal

Le BICE a choisi d’apporter son soutien à l’éducation des enfants au Népal, dans cette école publique de Kapan Bal Uddar qui avait accueilli la formation Tuteurs de Résilience de 2016.

Au sein de l’école, un Espace adapté aux enfants (EAE) sera ainsi créé. Cet espace, sûr et structuré, assurera :

  • un soutien scolaire individuel ou collectif pour les enfants défavorisés. Les enfants seront incités à s’entre-aider ;
  • des activités récréatives supervisées par un personnel formé : chant, dessin, théâtre, …
  • des ateliers de résilience mensuels, adaptés aux enfants, pour les aider à surmonter leurs traumatismes et stimuler leur confiance en soi.
    De plus, l’EAE organisera chaque mois des séances éducatives et de prévention, animées par des experts. Enfants, parents et enseignants y seront sensibilisés ensemble aux droits des enfants, à l’importance de l’éducation, aux méfaits de la maltraitance, de l’exploitation, des mariages précoces…
    AAWAJ fournira enfin un bilan de santé et les premiers soins d’urgence aux enfants qui en ont besoin.

Activités

  • Soutien scolaire pour les enfants en situation de vulnérabilité
  • Accompagnement psychologique des enfants victimes de traumatismes
  • Accès aux premiers soins de santé pour les enfants vulnérables
  • Formation d’enseignants à la discipline positive et à l’écoute active
  • Sensibilisation de la communauté aux droits de l’enfant et à la bientraitance
  • Renforcement des liens et de la collaboration communautaire