Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

5 octobre 2017 | 14:11

Une formation Tuteurs de résilience très réussie au Chili

Une formation Tuteurs de résilience très réussie au Chili
©BICE

En juillet dernier, 28 participants se sont réunis pour trois journées de formation particulièrement intenses, organisées par le BICE à Santiago du Chili.

3 jours de formation Tuteurs de résilience au Chili

La formation Tuteurs de Résilience au Chili, qui s’est tenue du 27 au 29 juillet derniers, était organisée dans le cadre du programme initié par le BICE en décembre 2015. Elle s’est appuyée sur son manuel « La résilience : de l’inspiration à l’action – Témoignages, réflexions, expériences ».
28 participants du réseau BICE étaient réunis, tous acteurs sociaux auprès des enfants, et venus de tout le pays, mais aussi du Pérou, de République dominicaine, du Paraguay ou encore d’Uruguay.

Les personnes formées accompagnent des enfants en situation de grande vulnérabilité et œuvrent au quotidien pour la défense de leurs droits. Elles peuvent être amenées à jouer auprès d’eux un rôle de « tuteur de résilience ». pour les aider à surmonter leur traumatisme et s’épanouir.

La formation animée par Veronica Hurtubia Toro, pédagogue et experte en résilience à l’Université Catholique du Sacré Cœur de Milan, avait pour objectif :

  • de rappeler aux participants les grands principes de la résilience,
  • d’aider à mieux comprendre les émotions des enfants suite aux traumatismes subis,
  • d’apprendre à cerner et développer les ressources internes et externes de ces enfants afin de les amener vers la résilience,
  • d’identifier le rôle des « tuteurs de résilience ».

L’accent a également été mis sur la convergence nécessaire avec les 2 autres piliers de l’action du BICE – respect des droits de l’enfant et de sa vie spirituelle – pour défendre au mieux sa dignité.

Développer la résilience chez les enfants et les accompagnateurs

Tous les participants ont été enthousiasmés par ces journées de formation « Tuteurs de résilience » au Chili. Ils ont salué la qualité de la formatrice et l’esprit de bienveillance qui s’est immédiatement installé dans le groupe, ainsi que la méthodologie spécifique alliant contenus théoriques et exemples pratiques. La diversité des participants (niveau d’expérience, âge, domaine d’intervention, expertise) a été perçue comme un atout, qui a enrichi les discussions.

Comme le notait un membre du groupe, « Avec cette formation, je repars avec des outils qui complètent le travail que l’on réalise déjà et permettent d’approfondir la thématique de la résilience. Les dynamiques enseignées sont excellentes. Je vais les appliquer avec les adolescents dont nous nous occupons et les diffuser auprès de mes collègues, professeurs et délégués pastoraux. »

9 800 enfants sont les bénéficiaires indirects de cette session de formation. Un nombre important, atteint grâce à la capillarité des réseaux pastoraux dans lesquels ces nouveaux « tuteurs de résilience » évoluent.