Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

12 avril 2016 | 13:42

Les enfants des rues en République démocratique du Congo

Les enfants des rues en République démocratique du Congo
© M-L. Joliveau

En République démocratique du Congo, des milliers d’enfants sont livrés à eux-mêmes dans les rues des villes. Le 12 avril, à l’occasion de la journée internationale des enfants des rues, le BICE revient sur ce phénomène et sur les actions des membres de son réseau pour leur venir en aide.

Les enfants des rues : un phénomène répandu et complexe

Le phénomène des enfants des rues est très répandu dans plusieurs villes de République démocratique du Congo (RDC). La capitale Kinshasa en compte à elle seule plus de 20 000. Mais les enfants des rues sont également très présents à l’Est de la RDC, dans les régions du Nord et Sud Kivu.

Les enfants des rues traduisent plusieurs réalités. Il peut s’agir :

  • d’enfants seuls vivant dans la rue ;
  • d’enfants vivant dans la rue avec leurs familles ;
  • d’enfants travaillant dans la rue, mais ayant un foyer ;
  • d’enfants passant de lieux d’accueil en lieux d’accueil avec des séjours intermittents dans la rue.

Les causes sont tout aussi complexes : l’exode rural, l’accroissement des villes et un taux de chômage très fort ont poussé de nombreux enfants dans la rue. La précarité dans laquelle vivent de nombreuses familles les empêche de scolariser leurs enfants, qui se retrouvent livrés à eux-mêmes dans les rues.

A l’Est du pays, les années de conflits puis les affrontements entre factions armées qui leur ont succédé, ont provoqué d’importants déplacements de population et de nombreux enfants non accompagnés se sont retrouvés dans les rues.

Emergence d’une seconde génération d’enfants des rues

Depuis plusieurs années, émerge une seconde génération d’enfants des rues ; phénomène loin d’être marginal mais qui demeure néanmoins difficile à identifier.

Les mères de ces enfants, dont la quasi-majorité sont mineures, sont tombées enceinte suite à des activités de prostitution – seul moyen pour elles de survivre – ou à la suite d’un viol.

Les nourrissons sont confrontés à des conditions de vie mettant en danger leur santé et développement. En outre, pour survivre et nourrir son enfant la mère n’a souvent d’autre choix que de continuer à se prostituer et à voler.

Après les premiers mois, les jeunes mères essayent souvent de confier leur enfant à la grand-mère ou à une parente éloignée. Cependant, dans un contexte de grande pauvreté et faute de scolarisation, ces jeunes enfants ont de fortes probabilités de retourner dans la rue dès leur plus jeune âge.

Le réseau BICE auprès des enfants des rues

Les membres du réseau BICE en RDC et notamment le BNCE-RDC à Kinshasa et PEDER à Bukavu mettent en œuvre, depuis plusieurs années, des projets visant à mieux accompagner les enfants en situation de rue.

Nos organisations membres fournissent un appui psycho-social et une aide à l’insertion scolaire et professionnelle à ces enfants tout en tentant de renouer le lien avec la famille et la communauté de chaque enfant.