Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

28 novembre 2017 | 11:13

They Call us Monsters remporte le Prix des jeunes de la 7ème édition du Festival

They Call us Monsters remporte le Prix des jeunes de la 7ème édition du Festival
©BMP Films

Pour cette 7ème édition, le jury, composé de près de 250 élèves, a décerné le Prix des jeunes au documentaire They Call us Monsters.

They Call us Monsters remporte le Prix des jeunes

A l’issue de deux journées de projection pour les élèves, le jury a délibéré grâce à la grille d’évaluation proposée par le BICE et a décerné le Prix des jeunes au film They call us Monsters.

Ce documentaire nous emmène à la rencontre de Juan, Jarad et Antonio, âgés de 14 à 16 ans et qui risquent la perpétuité. Ils sont incarcérés à la prison de Compound, centre de détention à l’intérieur de la prison pour mineurs de Sylmar Juvenile Hall à Los Angeles, où ils participent à un atelier de scénario.

L’occasion pour eux de raconter leurs histoires, et pour le réalisateur Ben Lear de suivre le débat qui enflamme la société californienne : celui autour d’un projet de loi permettant aux criminels mineurs de bénéficier d’une éventuelle liberté conditionnelle après 15 ans d’emprisonnement. Un film porté par la vitalité, l’humour et la lucidité de ces jeunes sur lesquels la caméra pose un regard exigent autant que bienveillant.

Le BICE était également très honoré d’accueillir Madame Geneviève Avenard, Défenseure des enfants, qui a expliqué aux jeunes sa mission et a remis à chaque classe un diplôme attestant de sa participation au jury.

Ce fut également l’occasion d’entendre la parole des jeunes : « Ces histoires nous ont permis de nous identifier à des enfants pourtant très différents de nous, par leur culture, leur mode de vie et leur façon de penser. Nous avons été touchés par ces histoires qui mettent en avant des enfants et des adolescents qui recherchent l’épanouissement, l’amour, le bien-être, la sécurité et qui ont droit à l’insouciance et à l’erreur. Finalement ; tous ces enfants dont les droits sont bafoués recherchent une vie normale. »

Retour sur la 7e édition du Festival

Des évènements en soirée sont venus compléter les séances proposées aux élèves. Parmi eux :

  • Jeudi soir, le documentaire They Call us Monsters a été projeté dans le cadre d’une soirée sur le thème de la justice juvénile. Yao Agbetse, responsable du plaidoyer du BICE, a animé un débat autour de la question « une enfant devient-il un adulte lorsqu’il commet un manquement ? »
  • Vendredi soir, la projection du documentaire Normal Autistic Film a été suivie d’un échange entre deux intervenants et le public. Le BICE accueillait en effet un représentant de l’OCH et Stefan Vanistendael, sociologue et responsable de l’Unité Recherche et Développement du BICE de 1979 à 2016.
  • Samedi soir, le documentaire Starless Dreams, sur la vie de jeunes filles dans un centre de réhabilitation pour mineures en Iran, a clôturé cette 7ème édition du Festival Enfances dans le Monde. Un reportage de KTO, chez un partenaire du programme Enfances sans Barreaux du BICE en Colombie, a complété la séance.

Un grand merci aux élèves, à leurs enseignants et à tous les spectateurs. Merci de votre participation, de vos témoignages et de vos messages d’encouragements. A l’année prochaine pour la 8ème édition du festival !