FILMS. 11e édition du festival Enfances dans le monde - BICE - ONG de protection des droits de l'enfant
X
festival enfances dans le monde 2021

FILMS. 11e édition du festival Enfances dans le monde

Enfances dans le monde revient les jeudi 18 et vendredi 19 novembre prochains pour une nouvelle édition ! Ayant eu lieu en ligne en 2020 suite à la pandémie, le festival de films documentaires retourne cette année dans les salles du cinéma les 7 Parnassiens (Paris XIV) et se décentralise en région, au sein d’établissements scolaires. Cette 11e édition marque également le lancement d’une grande nouveauté : le concours de critiques de film !

Partager

Soutenir

Comme chaque année, le festival Enfances dans le Monde se donne pour mission de diffuser des films documentaires de qualité, qui mettent en avant des situations vécues par des enfants dans différents pays. Accès à l’éducation, justice juvénile, condition des jeunes filles, enfants travailleurs : de nombreuses thématiques sont abordées dans les sept films sélectionnés cette année. Parmi eux, cinq films sont en compétition pour le Prix des Jeunes 2021.

Festival Enfances dans le monde : une programmation riche aux thématiques variées

Us Kids (Nous, enfants des US) de Kim A. Snyder

États-Unis – 2018 – 1h33

Us Kids - festival enfances dans le monde 2021
©Cargo Film

C’est en mémoire de leurs camarades tués ou blessés lors de la fusillade qui avait eu lieu en 2018 dans leur lycée à Parkland, en Floride, que Emma, David, Cameron et leurs camarades ont décidé de faire entendre leur voix en faveur du contrôle des armes à feu. Les voilà partis en bus pour une véritable tournée à travers les États-Unis afin de sensibiliser la société. La réalisatrice Kim A. Snyder les a suivis au quotidien, documentant avec finesse leurs moments d’enthousiasme, mais aussi de fatigue, de doute et de stress, face à leur soudaine célébrité et à la responsabilité qui pèse sur leurs épaules.

En compétition pour le Prix des Jeunes. À partir de la 3e

Bangla surf girls (Les surfeuses de Bangla) de Elizabeth D. Costa

Canada / Bangladesh – 2021 – 1h26

Bangla Surf Girls - festival enfances dans le monde 2021
©In Sync Media

Pour Shobe, Suma et Ayesha, issues de familles extrêmement pauvres du Bangladesh, le surf est la seule échappatoire à la violence familiale, à l’exclusion, à la menace d’un mariage précoce… Elles s’y adonnent avec la force que donne le sentiment soudain de liberté, sous l’œil bienveillant de leur coach, un jeune homme généreux qui croit en elles. Mais bientôt, celui-ci part rejoindre son épouse aux États-Unis, laissant le club à des bénévoles moins engagés que lui. Les jeunes filles sentent à nouveau peser sur elles la pression familiale et communautaire, mais restent portées par l’énergie qui leur fait braver la vague.

En compétition pour le Prix des Jeunes. À partir de la 5e

Imad’s childhood (L’enfance d’Imad) de Zahavi Sanjavi

Suède / Lettonie / Irak – 2021 – 1h18

Imad's childhood - festival enfances dans le monde 2021
©AVB Production AB

Imad, 5 ans, fait partie des milliers de personnes de la communauté yézidie vivant en Irak à avoir été enlevées par l’organisation État islamique en 2014. Lorsqu’il est relâché, ainsi que sa mère et son petit frère, après deux ans et demi de captivité, il ne parle plus sa langue maternelle et manifeste envers son entourage une violence invraisemblable qui laisse imaginer celle qu’il a subie et vue à l’œuvre pendant sa captivité. Accompagné par une thérapeute et par sa grand-mère qui lui montre comment prendre soin des animaux domestiques, il va peu à peu retrouver son vrai visage d’enfant. Avec ce film intense, Zahavi Sanjavi fait le pari, magnifiquement réussi, de documenter la cruauté de ce groupe armé par son seul impact sur l’innocence de ses victimes.

En compétition pour le Prix des Jeunes. À partir de la 3e

School of hope (L’école de l’espoir) de Mohamed El Aboudi

Finlande / France / Maroc – 2020 – 1h18

School of hope - festival enfances dans le monde 2021
©Illume Ltd

Ces enfants sont les héritiers d’une tribu nomade qui arpente le désert rouge, à l’est des montagnes de l’Atlas, au Maroc. Inquiets de la sécheresse, qui gagne en raison du dérèglement climatique et menace leur mode de vie traditionnel, leurs parents ont bâti de leurs propres mains une école : quatre murs plantés au milieu de nulle part. C’est là qu’un jeune instituteur altruiste porte jour après jour le vaillant désir d’apprendre de ces enfants bouleversants qui se rêvent un avenir. Un film qui véhicule un espoir à l’image des lieux : vaste, puissant, improbable.

En compétition pour le Prix des Jeunes. À partir de la 4e

Sunless Shadows (Des ombres sans soleil) de Mehrdad Oskouei

Iran / Norvège – 2019 – 1h14

Des ombres sans soleil - festival enfances dans le monde 2021
©Films du Whippet

Encore adolescentes, elles purgent des peines de prison pour le meurtre d’un père, d’un mari, d’un oncle… Nous les découvrons dans la prison pour mineures de Téhéran où elles forment une communauté vive, soudée et relativement libre entre leur chambre et le jardin. Mehrdad Oskouei, familier des lieux pour y avoir réalisé ses deux précédents documentaires, assiste à leurs jeux, leurs discussions, leurs moments d’abattement, dessinant peu à peu en creux la violence que ces jeunes filles ainsi que leurs mères ou sœurs, leurs complices, ont également endurée. Leur prison apparaît dès lors comme un « refuge » contre une société brutale qui les enferme.

En compétition pour le Prix des Jeunes. À partir de la 3e

Incas(s)ables de Ketty Rios Palma

France – 2020 – 1h10

Incas(s)ables - festival enfances dans le monde 2021
©416 Prod

Guillaume, Kahina, Alex, Gabriel et Jérémie vivent dans un pavillon de la banlieue parisienne, sans leurs parents, accompagnés d’éducateurs. Cette microstructure a été créée pour des enfants qui ont mis en défaut tous les dispositifs de la protection de l’enfance. On les appelle au mieux les « exclus » au pire les « incasables ». Ketty Rios Palma s’est immiscée dans leur groupe pour découvrir qui ils sont vraiment : des adolescents attachants, créatifs, drôles, réussissant à faire famille.

Hors compétition. À partir de la 3e

La générale de Valentine Varela

France – 2021 – 1h31

La Générale - festival enfances dans le monde 2021
©Nour Films

Dans un lycée de Paris, Christine, prof de SVT est en charge des élèves de seconde. Tous n’ont qu’un objectif, passer en « générale. » Plus qu’une filière, il s’agit pour eux d’un véritable passeport social. Mais Christine a vu année après année leur niveau s’effondrer et son métier se transformer. Entourée d’un groupe d’autres enseignants, devenus ses amis, elle se bat avec conviction et un humour décapant pour arracher ces « gosses » au déterminisme social.

Film projeté en avant-première lors de la soirée grand public du jeudi 18 novembre

Le concours de critiques de film, la grande nouveauté 2021 !

Pour la première fois, le BICE organise un concours de critiques de film dans le cadre de son festival Enfances dans le Monde. Celui-ci permettra aux élèves de revenir par écrit sur l’un des films visionnés au cours du festival, en l’analysant et en développant leur opinion. Tout établissement scolaire participant au festival (en salles ou décentralisé) pourra inscrire ses élèves au concours, qui se déroulera en quatre temps :

  • Visionnage du film documentaire choisi pour le concours, lors du festival (édition en salles ou décentralisée)
  • Rédaction des critiques par les élèves inscrits et soumission au jury local (chaque établissement scolaire forme son propre jury interne)
  • Sélection des trois meilleures critiques au sein de chaque établissement participant et soumission de celles-ci au jury national, composé spécialement pour l’occasion de journalistes et auteurs partenaires du festival
  • Annonce des trois meilleures critiques nationales et remise de prix

Nous nous réjouissons de pouvoir mettre en place ce nouveau projet, qui a déjà suscité beaucoup d’intérêt auprès d’enseignants et partenaires. L’occasion pour les élèves de découvrir l’univers des critiques de cinéma le temps d’un concours.

Le festival Enfances dans le monde décentralisé et sur mesure

Dans un désir d’ouvrir le festival Enfances dans le monde aux établissements scolaires situés hors région parisienne, le BICE a développé un format décentralisé permettant à tout établissement intéressé d’organiser un mini-festival pendant l’année. Grâce à un catalogue regroupant de nombreux films diffusés lors d’éditions précédentes du festival, les enseignants peuvent choisir les documentaires qu’ils souhaitent visionner avec leurs élèves (ou les choisir avec eux) et ainsi créer leur propre programmation. Aux projections des films peuvent s’ajouter d’autres actions et événements, proposés par le BICE et mis en place au sein de l’établissement :

  • Actions de collecte pour soutenir un projet lié à une thématique vue dans les films (accès à l’éducation, enfants travailleurs, enfants en situation de handicap…). Exemples : opération bol de riz, course à pied parrainée, vente de calendriers, soirée Incroyables Talents caritative.
  • Interventions auprès des parents d’élèves afin de sensibiliser aux droits de l’enfant. Exemples : projection d’un film visionné par les enfants lors du festival, conférence autour des droits de l’enfant.
  • Concours de critiques de film pour développer l’analyse, la réflexion et la rédaction des élèves.

Plusieurs établissements ont déjà montré leur intérêt pour une édition décentralisée du festival, notamment à Bordeaux, Dijon et Montpellier.

Plus d’informations sur le festival Enfances dans le Monde

Vous souhaitez proposer à un établissement scolaire d’organiser une édition décentralisée du festival ou de s’inscrire au concours de critiques de film ? Pour toute demande d’information, écrivez-nous : gabriela.moreno@bice.org

Retrouvez la programmation complète du festival et les infos pratiques sur : www.enfancesdanslemonde.com

Un grand merci à nos partenaires pour leur soutien dans la mise en place de ce festival : Le Jour du Seigneur, RCF Radio, Phosphore, Cinélangues, Télérama, Mairie du XIVe arrondissement de Paris et cinéma Les 7 Parnassiens.

Banniere-BICE-2021 - partenaires

Restez informé avec notre newsletter

    et sur...