Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

22 août 2017 | 08:00

Comment accompagner les enfants victimes de violences sexuelles ?

Comment accompagner les enfants victimes de violences sexuelles
©BICE

Depuis plusieurs années, le BICE s’engage et mobilise les organisations membres de son réseau pour lutter contre la maltraitance et accompagner les enfants victimes de violences sexuelles. La nouvelle publication s’inscrit dans la lignée de cet engagement, comme outil de formation, de réflexion et de partage d’expériences.

Depuis 2014, le BICE met en œuvre le programme de Lutte contre l’abus sexuel des enfants avec 27 organisations partenaires dans 17 pays. De nombreuses actions ont ainsi été menées pour sensibiliser les communautés à ce fléau et mieux accompagner les enfants victimes de violences sexuelles.
Avec l’ouvrage « Prises en charge de l’enfant victime de violences sexuelles – Pratiques dans 4 continents », le BICE franchit une nouvelle étape en présentant l’ensemble du parcours d’un enfant victime.

Il est essentiel d’accompagner les enfants victimes de violences sexuelles

Pourquoi un tel ouvrage ? Parce qu’il est urgent et nécessaire de croiser expertises et expériences sur la prise en charge des enfants victimes de violences sexuelles.

  • Les violences sexuelles sont un phénomène généralisé. En effet, d’après le rapport des Nations unies, 1 femme sur 5 et 1 homme sur 13 déclarent en avoir subies dans leur enfance. Elles touchent tous les pays et toutes les communautés. Elles sont le plus souvent perpétrées par des hommes. Et, dans 70% à 85% des cas, il s’agit de personnes proches de l’enfant (père, oncle, enseignant…).
  •  Ces violences ont des conséquences graves. L’enfant victime peut développer des pathologies (asthmes, énurésie, agressivité, troubles alimentaires…). Même en l’absence de signes apparents, le traumatisme psychologique est profond et durable. Plus que tout l’enfant abusé l’est dans sa confiance. Il perd à la fois l’estime de soi et la confiance en l’autre.
  • La prise en charge de l’enfant victime de violences sexuelles représente un enjeu d’envergure. La gravité de l’acte, la complexité de la procédure et la nature de la victime, un enfant éminemment vulnérable et influençable, nécessitent l’intervention de plusieurs professionnels. Magistrats, médecins, psychologues, professionnels de l’enfance doivent collaborer, en garantissant en priorité l’intérêt supérieur de l’enfant. Ces échanges pluridisciplinaires sont loin d’être aisés.

Une publication sur les violences sexuelles destinée à tous les professionnels

La nouvelle publication du BICE donne ainsi, chapitre après chapitre, la parole à un spécialiste sur le plan judiciaire, médical ou psychologique. Chaque propos est ensuite éclairé par les pratiques des partenaires du BICE sur le terrain. On découvre ainsi, entre autres :

  • Au Pérou, l’évaluation psychologique des enfants par le CEDAPP.
  • Au Togo, la constitution en partie civile du BNCE-Togo pour défendre les intérêts de la victime devant la justice.
  • En Lituanie, le soutien psychologique des enfants assurée par le Children Support Centre.

La publication, éditée en 4 langues (anglais, espagnol, français et russe), sera diffusée à l’ensemble des partenaires du BICE. Elle est également disponible sous format PDF pour tous les professionnels qui accompagnent les enfants victimes.

Si vous souhaitez la recevoir, merci de contacter contact@bice.org