Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

7 mars 2019 | 17:15

En Côte d’Ivoire, un centre pour accueillir les enfants en situation de handicap

L’année 2018 vient de s’achever et voici le temps du bilan pour notre partenaire local. Un bilan positif puisque cette année encore, plus de 150 enfants ont été accompagnés.

En 2018, nous avons continué à soutenir notre partenaire ivoirien DDE-CI (Dignité et Droits pour les Enfants – Côte d’Ivoire). L’une de ses actions est d’offrir des soins et une éducation adaptée aux enfants en situation de handicap. Il accueille une centaine d’enfants porteurs de handicaps moteur et/ou mental. Son action a pour objectif le développement intégral de ces enfants.

 

Accueillir et accompagner les enfants en situation de handicap

En Côte d’Ivoire, les violations des droits des enfants sont diverses et les enfants handicapés ne sont pas épargnés. Leur droit à « mener une vie pleine et décente, dans des conditions qui garantissent leur dignité, favorisent leur autonomie et facilitent leur participation active à la vie de la collectivité. » (Article 23 de la Convention relative aux droits de l’enfant) n’est pas toujours respecté.

C’est dans ce contexte difficile que DDE-CI s’emploie à accompagner les enfants en situation de handicap qui sont à sa charge. Il le fait au sein du Centre d’Éveil et de Stimulation des Enfants Handicapés (CESEH), dans la commune très peuplée de Yopougon, à Abidjan. La grande majorité des enfants accueillis en sont originaires.

Le programme « EHA » (enfants en situation de handicap) a mis en place des activités en faveur de ces enfants, de leurs parents, et auprès de la société civile et des acteurs étatiques. Deux axes guident leur action. L’action directe en faveur des enfants d’une part et des actions de sensibilisation, de mobilisation sociale et communautaire d’autre part.

 

172 enfants en situation de handicap bénéficiaires

Concrètement, l’année passée, 78 enfants en situation de handicap ont bénéficié d’une assistance paramédicale ou médicale appropriée et de qualité. Grâce à de la rééducation, l’achat de médicaments et des interventions chirurgicales.

94 autres enfants ont reçu une éducation adaptée à leur handicap dans une classe à leur niveau. Leur autonomie tant en matière de mobilité que de communication est stimulée. Les plus grands apprennent à lire et écrire. Les journées sont rythmées d’activités qui égaillent leur quotidien. Ils chantent par exemple des comptines, jouent de l’harmonica ou d’autres instruments à vent.

Les enfants qui le peuvent sont aussi incités à s’engager dans des activités sportives et de loisirs. 26 enfants ont ainsi participé en 2018 aux sélections nationales des « Special Olympics » Côte d’Ivoire (SOCI), en vue des Jeux d’Abu Dabi, qui ont débutés ce 14 mars aux Émirats arabes unis. Ce sont l’équivalent des Jeux Olympiques pour les personnes ayant une déficience intellectuelle.

En 2017, 19 enfants entrainés par DDE-CI avaient participé à la compétition internationale. Les garçons avaient remporté à cette occasion une médaille d’or en floorball.

L’autre volet de l’action du DDE-CI est la sensibilisation et l’information de la société civile, des autorités étatiques et des professionnels sur la problématique du handicap. C’est un travail essentiel pour une identification rapide et un accompagnement précoce. Il l’est également pour aider les familles qui doivent gérer seules les difficultés quotidiennes : se déplacer, le regard de leur communauté qui est stigmatisant voire culpabilisant.

Dans ce cadre, des ateliers de sensibilisation des enseignants ont été organisés. 41 enseignants de deux établissements d’Abidjan ont été sensibilisés à la compréhension du handicap.