Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

19 avril 2018 | 10:28

Les enfants dans la 37ème session du Conseil des droits de l’homme

Les enfants dans la 37ème session du Conseil des droits de l’homme
©United States Mission Geneva

La protection de l’enfant et de ses droits, quelle que soit sa situation, a été au cœur de la 37ème session du Conseil des droits de l’homme qui s’est tenue du 26 février au 23 mars derniers.

Lors de cette 37ème session du Conseil des droits de l’homme, le Conseil a adopté des résolutions portant plus spécifiquement sur les droits des enfants en situation de crise humanitaire, des enfants en situation de handicap et des enfants au Mali, premières victimes des conflits dans ce pays.

Protéger les enfants en situation de crise humanitaire

Par la résolution 37/20, le Conseil des droits de l’homme a condamné les attaques dirigées contre des biens de caractère civil consacrés à des usages éducatifs, contre les élèves et contre le personnel. Il a demandé aux États de protéger les établissements préscolaires et les écoles contre les attaques, par des mesures visant à prévenir l’utilisation des écoles à des fins militaires. Les États ont également été encouragés à promouvoir la participation constructive et la consultation active des enfants et des adolescents touchés par une crise humanitaire, sur toutes les questions les concernant.

Garantir les droits des filles en situation de handicap

Dans la résolution 37/22, le Conseil a exprimé ses préoccupations concernant la situation des filles et des femmes en situation de handicap. Elles sont en effet exposées à de multiples formes de discrimination. Elles sont fréquemment stigmatisées, victimes de stéréotypes préjudiciables, tant sur le sexe que sur le handicap. Les risques de ségrégation, de violences physiques et sexuelles qu’elles encourent sont très élevés, particulièrement au sein des familles et des institutions qui les accueillent.

Afin de protéger leurs droits fondamentaux, le Conseil a décidé :

  • d’organiser le débat annuel sur les droits des personnes handicapées de la 40ème session sur l’article 26 de la Convention des droits des personnes handicapées, article relatif à l’adaptation et la réadaptation ;
  • d’organisation le débat sur les droits des personnes handicapées de la 43ème session sur l’article 8 de la Convention, article relatif à la sensibilisation.

Dans ce cadre et préalablement aux débats, le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme conduira ses prochaines études annuelles sur les droits des personnes handicapées, respectivement sur l’article 26 puis 8 de la Convention.

Le Mali à la 37ème session du Conseil des droits de l’homme

Par sa résolution 37/39, le Conseil des droits de l’homme a condamné les violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire au Mali, dont celles impliquant l’enrôlement d’enfants et leur utilisation comme soldats. Comme l’avaient souligné le BICE et le BNCE-Mali dans leur communication orale, la résolution a fait état de la nécessité de transférer les élèves de certaines localités du nord et du centre, en proie à l’insécurité, vers d’autres écoles et d’organiser à leur intention des évaluations spéciales. Le mandat de l’Expert indépendant au Mali est prorogé d’un an. A la 40ème session de mars 2019, le Conseil tiendra une réunion spéciale sur le Mali afin d’évaluer l’évolution de la situation des droits de l’homme dans le pays, en s’attachant particulièrement à la question de la lutte contre l’impunité.