Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

27 octobre 2016 | 09:57

Le Festival Enfances dans le monde approche à grand pas

Le Festival Enfances dans le monde approche à grand pas
©Septième Factory

Le festival Enfances dans le monde est organisé chaque année par le BICE à l’occasion de la Journée mondiale des droits de l’enfant célébrée le 20 novembre. Cette année encore nous vous proposons une très belle programmation.

6ème édition du Festival Enfances dans le monde : un rendez-vous à ne pas manquer

Du mercredi 16 au samedi 19 novembre, le Festival Enfances dans le monde propose aux scolaires et au grand public de réaliser un tour du monde des réalités et défis que vivent les enfants à travers 12 documentaires, dont une avant-première et six inédits en France.

Cinq films sont par ailleurs en compétition pour l’attribution du Prix des jeunes, décerné par un jury composé d’adolescents et d’étudiants.

Du Paraguay à la Corée du Nord, en passant par Israël et l’Ouganda, les spectateurs pourront découvrir d’extraordinaires histoires d’enfants, toujours filmées avec délicatesse et respect, qui disent, chacune à leur manière, les beautés et les blessures de leurs vies.

La programmation complète :

Mercredi 16 novembre

Jeudi 17 novembre

Vendredi 18 novembre

Samedi 19 novembre

The first sea ou Mussa
8h45 – 9h45

Il m'a appelée Malala
8h45 – 10h15

-

Under the sun
10h – 11h45

Landfill harmonic
10h – 11h30

-

Something better to come
13h30 – 15h15

Landfill harmonic
10h30 – 12h

-

Reach for the sky
14h – 15h30

This is exile
13h30 – 14h30

This is exile
13h30 – 14h30

Mussa
15h30 – 16h30

Sonita
15h – 16h30

Something better to come
15h – 16h45

Something better to come
17h – 18h45

Remise du Prix des jeunes
17h30 – 18h15

Under the sun
17h – 18h45

Projection du film primé
18h45 – 20h20

Toto et ses sœurs
18h50 – 20h25

Swagger
20h30 – 22h
Séance présentée par le réalisateur (sous réserve)

Wrong Elements
20h – 22h30
Avant-première

Sonita
20h30 – 22h

Il m'a appelée Malala
20h30 – 22h
Séance de clôture

Sonita : grâce à son rap, elle milite contre les mariages forcés

Originaire d’Afghanistan, Sonita est réfugiée en Iran. Après avoir été prise en charge par un centre pour enfants des rues à Téhéran, elle vit avec sa sœur et sa nièce.

Passionnée de rap, elle se démène pour enregistrer un disque et faire carrière, se confrontant à l’interdiction pour les femmes de chanter, puis à sa propre famille, restée en Afghanistan, qui envisage de la vendre pour 9 000$ à un homme qu’elle n’a jamais rencontré.

Sa révolte contre le mariage précoce deviendra la clé de sa liberté.

Le film est déjà largement salué par la critique et a obtenu le grand prix du jury au dernier festival de Sundance en janvier 2016.

Pour en savoir plus sur ce documentaire vous pouvez consulter ces articles de presse :

  • “Sonita”, bien plus qu’un conte de fées afghan – A lire sur Courrier International
  • Sonita Alizadeh rappe contre le mariage forcé en Afghanistan – A lire sur Le nouvel Obs