Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

19 décembre 2012 | 10:10

Conférence internationale des ONG en relation avec l’UNESCO

logo ONG UNESCO

 

Le BICE était présent à cette manifestation qui vient de se tenir les 12, 13 et 14 décembre dernier, via Monique Scherrer et Claude Masse, représentantes du BICE à l’UNESCO.

logo ONG UNESCOCette Conférence, qui a lieu tous les deux ans, a réuni cette année 300 participants : représentants des ONG en relation avec l’UNESCO, membres du Secrétariat de l’UNESCO, et délégués des Etats membres venus en observateurs. Durant ces trois jours, la Conférence a permis de préparer le cadre du travail entre les ONG et l’UNESCO pour les deux années à venir. Dans ce but, ont été élues les dix  associations qui font partie du Comité de liaison entre l’UNESCO et les ONG, ainsi que le  Président de ce Comité, Patrick Gallaud, de l’Association Francophone d’Amitié et de Liaison. Monique Scherrer faisait partie de la Commission qui veillait au bon déroulement de ces élections.

Un «  open space » – auquel participait le BICE – donnait l’occasion aux ONG qui le désiraient de présenter leurs actions et permettait ainsi aux associations présentes de mieux se connaître.

Parallèlement, la Conférence a travaillé sur un thème très actuel : « Culture et cultures : réconcilier universalité et diversité ». On a bien senti, d’abord lors du brillant discours d’ouverture de l’écrivain d’origine congolaise Alain Mabanckou – professeur de littérature francophone à Los Angeles et français d’adoption -, puis à travers les interventions des ONG dans les deux ateliers Culture et éducation et Culture et sciences, et enfin lors de l’exposé de M. Bandarin, sous-directeur général de l’UNESCO pour la Culture, combien cette dernière est importante pour la construction de l’identité personnelle. Elle participe en effet au développement de chacun, même des plus démunis, aide à acquérir une éthique et à s’ouvrir à l’universel, permettant ainsi à tous de participer à une même aventure humaine.

En conclusion, M. Falt, sous directeur général de l’UNESCO pour les Relations extérieures, a appelé les membres des ONG, « représentants d’une communauté puissante » à travailler en collaboration avec l’UNESCO avec beaucoup d’enthousiasme et de dynamisme pour qu’adviennent  la paix et la justice.