Aider les enfants à faire face au contexte de vulnérabilité au Guatemala
X
Formation ODHAG fondation Poveda
Formation menée auprès de la Fondation Poveda, autre partenaire du BICE au Guatemala ©ODHAG

Formations. Aider les enfants à faire face au contexte de vulnérabilité

L’ODHAG, partenaire du BICE au Guatemala, organise en ligne depuis janvier 2022 des formations et ateliers en direction de différents publics. Son objectif : aider les enfants et les adolescents à faire face au contexte actuel de vulnérabilité et de violence en renforçant leurs compétences mais aussi celles des parents et des professionnels de l’enfance qui les accompagnent. Tour d’horizon.

Soutenir

Taux de pauvreté et d’extrême pauvreté élevés, augmentation de la violence sous toutes ses formes, malnutrition, déscolarisation… La situation des enfants au Guatemala, comme dans la plupart des pays d’Amérique latine, est préoccupante. Pour ne donner que deux chiffres : un enfant sur deux souffre de malnutrition chronique, c’est le taux le plus important du continent. Et seuls deux adolescents sur huit poursuivent leurs études au niveau collège.

Accès à la santé et à l’éducation… Les enfants souffrent dans toute l’Amérique latine

« Les données concernant la santé et l’éducation des enfants sont inquiétantes dans de nombreux pays en Amérique latine, souligne l’ODHAG. La crise sanitaire liée à la pandémie de covid-19 a en effet exacerbé les problèmes et inégalités déjà existants. En cause, entre autres, l’absence de politiques globales de protection des enfants et des adolescents, le manque d’investissements, la corruption, ou encore la régression des méthodes et pratiques d’enseignement des compétences de base en lecture et en écriture. Dans ce contexte, il nous a semblé important d’ouvrir nos formations en ligne à d’autres pays : Le Salvador, Colombie, Paraguay, Pérou, Nicaragua, Honduras, Costa Rica, Uruguay, Equateur, Argentine, Bolivie. Les premiers retours sont très positifs. »

Pour mener à bien ses actions de formation, l’ODHAG a développé des partenariats avec le Réseau latino-américain pour la prévention de la violence (Réseau PREVIO) et l’Université Rafael Landívar du Guatemala.

Former les professionnels de l’enfance

  • Plus de 100 professionnels de 12 pays d’Amérique latine participent entre juin et novembre 2022 à une formation diplômante multidisciplinaire organisée en cinq modules. Parmi les thèmes étudiés : la situation des enfants et adolescents en Amérique latine ; le cadre juridique international et régional des droits de l’enfant ; la traite des êtres humains dont les enfants sont en grande partie victimes et la vulnérabilité des personnes en situation de migration ; la prévention de la cyberviolence sexuelle ; la résilience appliquée. 

    Les réactions des participants suite à la réalisation des deux premiers modules sont positives. En exemple, le témoignage de Ana Isabel : « Je suis toujours choquée par la réalité que vivent les enfants et les adolescents dans mon pays, le Guatemala, et dans toute l’Amérique latine. La proposition d’un changement de paradigme pour construire une nouvelle humanité me donne de l’espoir. Merci de nous avoir sensibilisés. » Les participants ont en effet souligné l’importance de partager les expériences et de cocréer de nouvelles lignes d’actions. Et ce, afin de favoriser le développement intégral de l’enfant.
  • Deux cours diplômants tournés vers la petite enfance (développement de l’enfant, stratégies et méthodes d’éducation) débuteront courant du mois d’août. L’un s’adressera aux parents, l’autre aux éducateurs.

Des ateliers spécifiques pour les enseignants et directeurs d’écoles

  • L’ODHAG a proposé en mars et en avril trois ateliers virtuels aux enseignants et directeurs d’école. Chaque atelier a attiré en moyenne 90 participants. Les thèmes abordés : la santé mentale, expression et gestion des émotions ; les stratégies ludiques d’apprentissage en ligne avec l’échange entre participants des bonnes pratiques ; et comment améliorer ses pratiques de travail et les résultats scolaires des élèves… Trois ateliers très appréciés des enseignants.
  • Quatre ateliers sur les droits de l’enfant et la prévention des violences sont proposés à l’autre partenaire du BICE au Guatemala, la Fondation Pedro Poveda. Ils sont notamment destinés aux enseignants de la fondation et à plusieurs représentants de la municipalité de Chinautla.

Sensibiliser les parents à l’éducation positive

  • L’ODHAG a organisé deux formations sur la parentalité bienveillante au printemps en direction des parents de la région Guatemala city. La première « Éduquer avec affection et dans un environnement pacifique » a réuni 68 participants. La deuxième « Éduquer par l’écoute et la parole » a été suivie par 165 parents des communautés éducatives de Mixco, Villa Canales, Guatemala City, Villa Nueva et San Miguel Petapa.
  • Deux ateliers virtuels ont également été menés en juin. L’un sur l’intelligence émotionnelle (reconnaître et comprendre ses émotions, les maîtriser, s’adapter…). L’autre sur les habitudes alimentaires, la nutrition. Ils ont attiré en moyenne 100 participants. Au cours des deux ateliers, les parents ont pu partager leurs expériences personnelles et interagir entre eux via le tchat.

Des formations pour les enfants et les adolescents

Près de 100 enfants et adolescents ont assisté à trois ateliers virtuels au printemps sur la santé mentale. L’objectif était :

  • d’apprendre aux jeunes à reconnaître et à parler de leurs émotions.
  • de les aider à retrouver l’estime d’eux-mêmes. En apprenant à mieux se connaître, à voir leurs qualités, à accepter leurs émotions.
  • de leur enseigner comment gérer l’anxiété et le stress.

Afin de favoriser la participation du plus grand nombre d’enseignants, de parents et d’enfants, le projet prévoit de financer des forfaits internet pour ceux qui en ont besoin.

Pour chacun de ces groupes, l’ODHAG proposera d’autres ateliers et formation dans les prochains mois.

Un soutien psychologique pour les enfants et les parents

16 enfants et adultes qui en ont fait la demande ont également reçu des soins psychologiques à distance. Afin de développer ce volet du projet, un centre de soins psychologiques géré par notre partenaire devrait ouvrir ce mois-ci. Il offrira un espace physique adapté aux patients et permettra de donner des soins en face à face et à distance. 

Image Enveloppe

    et sur...