Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

Former des tuteurs de résilience pour accompagner les enfants victimes de traumatismes

Résilience

Le BICE dispense dans plusieurs pays d'Afrique des formations Tuteurs de résilience pour aider ses partenaires à favoriser la résilience chez les enfants.

La situation sur le terrain

Qu’il s’agisse d’enfants des rues, d’enfants en conflit avec loi ou encore d’enfants victimes de maltraitances, les éducateurs se retrouvent confrontés à des histoires tragiques auxquelles ils ne savent souvent pas comment faire face. Comment les aider à prendre en compte les besoins psychologiques de l’enfant et à y répondre de façon positive et constructive ?

Former des tuteurs de résilience est la réponse mise en place par le BICE en partenariat avec l’Unité de recherche sur la résilience de l’Université catholique de Milan. Elles sont là pour donner aux éducateurs des outils pour mieux comprendre les enfants et les aider à trouver leurs propres ressources pour se relever.

Le projet du BICE

Dans le cadre des formations « Tuteurs de résilience », les éducateurs découvrent les méthodes pour favoriser la résilience chez les enfants. Ils apprennent à mettre en place des ateliers de travaux manuels ludiques pour les aider à exprimer leurs émotions. Mais dans de nombreux pays d’Afrique, le matériel de base n’est pas facilement disponible.

Le BICE participe ainsi à l’achat du matériel nécessaire aux ateliers avec les enfants : feuilles de papier, crayons de couleur, gommes, ciseaux, colle, cordelettes… L’association a également financé la fabrication des jeux de société conçus autour des principes de justice réparatrice
pour les ateliers avec les enfants en conflit avec la loi.

Afin de s’assurer de la mise en application sur le terrain des éléments acquis lors des formations, le BICE met en place un suivi auprès des partenaires. Les échanges entre organisations bénéficiaires de la formation sont également favorisés.

“Ça marche, je crois que je ne suis plus le même. Avant la formation, je pensais que la nourriture, les habits, les chaussures et les études étaient seulement ce dont les enfants avaient besoin. Mais je me rends compte maintenant que leur parler et les écouter est tout aussi important. Je commence à percevoir quelque chose qui était caché dans les enfants, quelque chose que je ne voyais pas avant.”

M. Lebon, éducateur auprès des enfants des rues en RDC,
formé comme « Tuteur de résilience »