Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

21 mars 2016 | 09:29

Journée mondiale de la trisomie 21 : agissons pour une meilleure intégration des enfants

Journée mondiale de la trisomie 21 : le BICE et DDE-CI accompagnent depuis plus de dix ans des enfants atteints de trisomie 21 en Côte d’Ivoire.
©T.Louapre

A l’occasion de la Journée mondiale de la trisomie 21, le BICE met en lumière les activités de DDE-CI pour accompagner les enfants atteints de trisomie 21 et changer le regard de la société sur les enfants handicapés en Côte d’Ivoire.

Journée mondiale de la trisomie 21 : changeons le regard porté sur le handicap

En Côte d’Ivoire, même si des changements s’opèrent progressivement, les préjugés et les ancrages socioculturels demeurent très forts envers les enfants souffrant de trisomie 21 qui restent souvent marginalisés et exclus de la communauté.

Depuis plus de dix ans, le BICE et DDE-CI proposent un accompagnement adapté (scolarisation, rééducation fonctionnelle, activités ludiques et sportives) aux enfants handicapés afin de permettre une meilleure intégration de ces derniers au sein de la société.

Cette intégration passe notamment par le sport.

Chaque semaine, des activités sportives, telles que l’athlétisme, la natation, le tennis de table ou le basket, sont organisées pour les enfants souffrant ou non de handicap. Ces activités contribuent à aider ces enfants à développer leurs capacités physiques, leurs compétences sociales et leur estime de soi, tout en contribuant à leur inclusion au sein de la société.

Les enfants participent à des compétitions nationales et internationales. En 2015, cinq jeunes accompagnés par DDE-CI ont participé aux Jeux mondiaux Special Olympics à Los Angeles.

En parallèle de l’accompagnement des enfants handicapés, DDE-CI mène également de nombreuses activités de sensibilisation de la population afin de changer le regard porté sur le handicap.

 

Témoignage

Maman de Grâce M., jeune fille atteinte de trisomie 21 et accompagnée par DDE-CI

Dans quelques jours, nous allons fêter le 13ème anniversaire Grâce M.

La trisomie 21 de Grâce n’a pas été détectée à sa naissance. Cependant, à l’âge de 3 ans, elle a commencé à présenter des difficultés dans l’apprentissage du langage.

Nous avons donc consulté un pédiatre, qui après examen, nous a dit que tout allait bien. On nous a conseillé de l’inscrire à l’école maternelle afin de résoudre ses troubles du langage.

Mais il n’y a pas eu de changement, bien au contraire. Ce fut une période très difficile pour Grâce car ses camarades se moquaient d’elle. Ils refusaient de jouer avec elle et l’appelaient « bobo », ce qui signifie « celle qui ne peut pas parler ».

Son institutrice nous a conseillé de contacter le centre CESEH, géré par le BICE et DDE-CI.

Au sein du CESEH, notre fille bénéficie d’un suivi adapté et personnalisé. Elle suit des cours d’orthophonie et fait de nombreuses activités d’éveil.

Grâce a fait d’énormes progrès : elle arrive à nous dire ce qu’elle aime, ce dont elle a besoin. Elle sait écrire son prénom, à lire des mots simples et à compter jusqu’à 100 ans ! Elle a désormais de nombreux camarades avec qui elle joue.

Mais son activité favorite est le sport. C’est une vraie championne ! Elle adore la natation et le tennis de table.

En 2015, elle a même participé aux Jeux mondiaux Special Olympics à Los Angeles, au cours desquels elle a remporté une médaille de bronze en tennis en table.