Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

1 février 2019 | 14:40

LES ENCOURAGEMENTS DU PAPE POUR POURSUIVRE NOTRE ACTION

Le 7 décembre dernier, le Pape François recevait en audience privée une délégation du BICE. Un moment d’échange fraternel sur notre refus commun de laisser les enfants les plus vulnérables dans l’abandon.

Une seconde rencontre avec le Pape François

La rencontre du 7 décembre dernier, initiée à l’occasion de l’anniversaire du BICE, était le plus beau cadeau que nous pouvions espérer pour clore l’année de nos 70 ans. Laissons Olivier Duval, le Président du BICE, le relater. « Le Saint Père s’est exprimé longuement sur, comme il les appelle, les « enfants jetables », ces enfants qui viennent au monde dans des conditions difficiles et que les États laissent à l’écart, ne respectant pas leurs droits et bafouant leur dignité d’êtres humains à part entière.

Il a également évoqué les violences inacceptables que représentent le travail forcé, l’enrôlement dans les conflits armés, l’exploitation sexuelle des enfants…

Un moment de partage avec le Pape

A ce sujet, il s’est souvenu de ces grands hôtels de Buenos Aires : alors qu’Archevêque, il promouvait la lutte contre les violences sexuelles, tous ont refusé d’afficher un écriteau mentionnant « Ici il n’y a pas d’enfants à votre disposition ».

Il nous a enfin invités à reproduire une expérience de rencontres qu’il avait lui-même initiée, alors qu’il exerçait son ministère en Argentine : mettre en relation des jeunes défavorisés et des personnes en maisons de retraite.

Au début, nous a-t-il dit, les jeunes rechignaient à y aller puis, au final, ne voulaient plus partir : le courant était passé. Nous avons bien senti que le thème de l’intergénérationnel lui est particulièrement cher, comme cela se reflète dans l’une de ses plus récentes publications qu’il nous a offerte. »

La délégation était composée d’Olivier Duval (Président du BICE), Cristina Castelli (Vice-présidente du conseil d’administration du BICE), Frère Nestor Anaya (Vice-président du conseil d’administration), Frère Martin Rocha Pedrajo (Économe général des Frères des Écoles chrétiennes), Norberto Ignacio Liwski (Ancien vice-président du Comité des droits de l’enfant de l’ONU et administrateur du BICE), Alessandra Aula  (Secrétaire générale du BICE) et Véronique Brossier (Directrice du bureau du BICE à Paris).