Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

10 juillet 2020 | 11:30

L’Essentiel : panorama des activités
du BICE en 2019

L'Essentiel 2019

Retrouvez dans L’Essentiel 2019, disponible en ligne ou en format papier sur simple demande, un panorama des activités du BICE l’année dernière. Une année particulièrement dynamique. Tour d’horizon.

Après ses 70 ans en 2018, le BICE a célébré en 2019 les 30 ans de la Convention des Nations unies relative aux droits de l’enfant (CDE) que l’association avait participé à rédiger. Traité international signé par tous les États et le plus ratifié (à l’exception des États-Unis qui ont toutefois ratifié deux de ses trois protocoles), la CDE a permis de nombreuses avancées sur le plan des droits de l’enfant. Marquer cette date historique en novembre dernier était donc essentiel.

Mais cela a aussi été l’occasion de rappeler, lors de plaidoyers ou durant le festival de documentaires Enfances dans le monde, que les défis restent nombreux, la mobilisation nécessaire. Pour mieux se faire entendre et porter haut les droits de l’enfant, un collectif La Dynamique De la Convention aux Actes a d’ailleurs été créé… Il regroupe plus de 30 associations dont le BICE. Ensemble, elles ont rédigé 69 propositions concrètes pour une meilleure effectivité des droits de l’enfant en France et à l’international.

Plus de 40 400 enfants accompagnés en 2019

En 2019, le BICE a accompagné plus de 40 400 enfants et formé plus de 5 400 professionnels dans 29 pays. Ses actions se sont concentrées autour de cinq domaines principaux : l’accès à l’éducation ; l’inclusion des enfants en situation de handicap ; la résilience des enfants et de leurs communautés ; la justice réparatrice et la réinsertion des enfants en conflit avec la loi ; et la lutte contre la violence, en particulier de nature sexuelle.

Quelques exemples d’actions menées : l’accompagnement éducatif d’enfants travailleurs au Bénin ; les crèches communautaires en Inde ; le soutien psychosocial et professionnel apporté à des jeunes filles démobilisées de forces et groupes armés en RDC ; l’ouverture sur l’extérieur des internats pour enfants en situation de handicap en Russie ; des actions de sensibilisation contre la violence envers les enfants en Amérique latine et en Europe de l’est ; ou encore la création d’une salle d’audition adaptée aux enfants victimes en Arménie.

Deux actions d’urgence en RDC et Géorgie

Le BICE a également mené deux actions d’urgence. L’une pour aider les familles les plus vulnérables de RDC à se protéger contre le virus Ebola (dons de produits d’hygiène, de tanks d’eau, apprentissage des gestes barrières…). L’autre pour soutenir financièrement, le temps que l’aide des collectivités territoriales soit débloquée, un centre d’accompagnement psychologique à Zougdidi en Géorgie.

Enfin, l’association a été très active en matière de plaidoyer national et international. Elle a obtenu des résultats significatifs ; notamment en Côte d’Ivoire où l’on peut se réjouir des dispositions législatives adoptées par les autorités en faveur des enfants…. Reste à être vigilant sur la mise en application de ces lois.

Pour en savoir plus sur les actions du BICE en 2019 et son bilan financier, n’hésitez pas à lire L’Essentiel 2019. Le rapport moral est également disponible ici.

Un très grand merci à tous pour votre soutien. Nous savons pouvoir compter sur vous en 2020 !