Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

Lutte contre la violence au Pérou

Contre la violence
©Vasileios Karafillidis - Shutterstock.com

Au Pérou, on estime que 8 cas d’abus sexuel sur 10 sont intrafamiliaux. 60 % des filles enceintes entre 11 et 14 ans ont été victimes d’inceste ou de viol. (source : ENDES 2000)

Le BICE agit pour lutter contre la violence au Pérou

Le BICE  s’engage depuis 1997 dans la lutte contre la violence au Pérou. Pour atteindre ses objectifs , il travaille plus particulièrement avec deux partenaires locaux :

  • CESIP : Centre d’Etudes Sociales et Publications à Lima
  • CEDAPP : Centre de Développement et d’Accompagnement Psycho-social dans les régions de Lima et Huancavelica

Dans le cadre du programme de lutte contre la violence envers les enfants, en particulier de nature sexuelle, les objectifs sont

  • Diminuer les situations de violence et les risques d’abus,
  • Apporter un accompagnement thérapeutique de qualité aux victimes d’abus sexuel,
  • Favoriser la résilience et le rétablissement des enfants victimes d’abus sexuels,
  • Apprendre aux enfants à identifier les situations dangereuses qui peuvent conduire à une situation de violence sexuelle et à y faire face,
  • Former des professionnels au plaidoyer pour favoriser l’application des droits de l’enfant.

Activités contre la violence envers les enfants

Au Pérou, les activités menées avec nos partenaires sont les suivantes :

  • Formation sur l’accompagnement thérapeutique des enfants sur :
    • La résilience
    • L’approche psychologique l
    • Les auditions d’enfants victimes
    • La thérapie à choisir pour les enfants victimes de violences sexuelles
  • Élaboration d’un manuel pédagogique pour les professionnels de l’enfance
  • Utilisation de la méthode Grain de sable dans les établissements scolaires : elle comporte une série de saynètes présentant aux enfants des situations violentes (violence physique, humiliation, abus sexuel…) Les enfants sont amenés par la discussion à identifier les risques et les recours, selon un protocole éprouvé. La méthode Grain de sable inclut également la mobilisation des adultes dits relais dans ces écoles. Ils sont formés à l’écoute des enfants victimes d’abus sexuels et les orientent selon leur cas vers les services spécialisés et adéquats.

Avec le soutien de :

  • Fondation Assistance Internationale
  • Fondation OAK
  • Fondation d’entreprise Air France
  • Barreau de Paris – Fonds de dotation
  • End Violence Against Children