Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

17 décembre 2015 | 08:48

Renforcement des crèches communautaires en Inde

©Aina Trust

Depuis 2012, le BICE et son partenaire Aina Trust mènent dans la région de Bangalore, en Inde, un projet d’accueil de la petite enfance pour les mères travaillant dans les usines de la soie.

Les résultats très positifs de ces crèches communautaires ont conduit nos organisations à renforcer leurs activités dans cette région.

Extension des crèches communautaires

Faute de structures d’accueil, les mères travaillant dans les usines de la soie sont souvent contraintes d’emmener leurs jeunes enfants avec elles dans les ateliers, où ils sont exposés à toutes sortes de risques (brûlures, vapeurs acides, maltraitance).

Pour remédier à ce problème, depuis 2012, le BICE et son partenaire Aina Trust ont mis en place un système de garderies communautaires avec formation d’assistantes maternelles.

Le succès des activités menées a convaincu nos organisations d’amplifier le projet « Accueil de la petite enfance en Inde ».

Au total, 150 enfants de 0 à 6 ans sont maintenant accueillis dans 21 crèches communautaires par 30 assistantes maternelles formées par les équipes d’Aina Trust.

Les petits bénéficient au quotidien d’activités d’éveil, de soins et d’un suivi alimentaire adapté.

Renforcement des crèches publiques

Il existe en Inde un système de crèches publiques, appelées « Anganwadies », censées prendre en charge les enfants âgés de 3 à 6 ans et leur fournir des soins de santé et des compléments alimentaires.

Cependant, ces crèches manquent souvent de moyens tant humains que financiers, provoquant des dysfonctionnements et un manque de confiance de la communauté envers les services proposés.

En parallèle des crèches communautaires, le BICE et Aina Trust ont été invités par les autorités publiques de cette région à conduire des ateliers de renforcement des capacités du personnel enseignants, dans 15 crèches publiques de la région.

A ce jour, trois formations ont déjà eu lieu à destination de plus d’une centaine de personnes. Les thématiques des ateliers ont porté sur la nutrition, l’hygiène, la prévention des maladies et les activités d’éveil.

Durant ces formations, l’accent a également été mis sur la prévention et la protection des enfants contre toutes formes de violences (abus sexuels, mariages forcés, exploitation par le travail…) ainsi que l’accompagnement des enfants victimes.

Effet multiplicateur positif

A partir d’un projet pilote modeste, qui concernait au départ seulement 60 enfants, nous sommes donc en passe d’influer favorablement sur les politiques publiques régionales et permettre ainsi des effets bénéfiques sur un nombre d’enfants bien plus important !

C’est tout le sens des actions menées par le BICE, qui s’attache toujours à inclure les élus et responsables locaux de tous horizons dans ses projets.