Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

1 mars 2019 | 16:55

Formations Tuteurs de résilience : le bilan du deuxième semestre 2018

Le bilan des 6 derniers mois de l’action du BICE pour faciliter la résilience des enfants traumatisés.

Ces derniers mois ont vu la montée en puissance des formations Tuteurs de résilience. En effet de nombreux partenaires de terrain ont manifesté le besoin de renforcer leurs capacités pour mieux accompagner les enfants traumatisés. L’Université Catholique du Sacré Cœur de Milan est notre partenaire référent pour la résilience.

 

Haïti : un pays profondément marqué par la pauvreté et le séisme de 2010

Du 22 juillet au 12 août 2018 ont eu lieu en Haïti, en lien avec la congrégation des FEC, 3 formations dans 3 villes du pays : Port-au-Prince, Dame Marie et Port de Paix. L’objectif était de donner aux professeurs des écoles partenaires des outils et des méthodes concrètes de travail, qui leur permettent d’accompagner les enfants et adolescents dont ils s’occupent.

94 nouveaux Tuteurs de résilience ont été formés pour un total de plus de 1400 enfants et adolescents bénéficiaires. Ce travail sur la résilience se poursuivra en 2019.

 

République Démocratique du Congo : un contexte de violence extrême

Dans la région du Kivu, dans l’est de la République Démocratique du Congo, 3 partenaires locaux ont participé à une formation au mois de juillet.

Fraternité laïque Mariste cœur sans frontières (CSF)

La formation Tuteurs de résilience du BICE avec le CSF est particulièrement centré cette fois sur l’accompagnement de 29 jeunes filles démobilisées dont 12 avec un bébé.

Ces jeunes filles sont issues des groupes armés de RDC. Elles ont souvent été enrôlées de force, kidnappées sur le chemin de l’école. Dans ces groupes armés, elles ont été victimes de toutes les violences, dont bien sûr des viols à répétition.

 

Congrégation des Sœurs de Santa Gemma

La congrégation, à travers le PEDER (Programme d’Encadrement Des Enfants des Rues), travaille auprès des enfants des rues. Un seul objectif : les sortir de ce milieu hostile et les réintégrer dans leur famille, à l’école, dans la société.

La formation Résilience aide ici les éducateurs à évoluer dans leur approche avec les enfants. Deux axes guident leur travail : identifier clairement le problème de l’enfant et s’appuyer sur ses ressources propres.

 

GODHOVI

Godhovi est une organisation fortement investie dans le domaine de la prévention de la violence. Elle a déjà mené avec le BICE de nombreuses actions de plaidoyer. Aujourd’hui, elle travaille particulièrement sur le thème des violences sexuelles, tout en assurant un appui psychosocial aux jeunes filles victimes et en travaillant à leur réinsertion professionnelle.

L’approche Résilience servira ici à la fois dans l’accompagnement de ces jeunes filles, mais également dans le travail de prévention qui doit être mené pour lutter contre les violences sexuelles dans les communautés.

 

Barcelone : 600 enfants vulnérables accompagnés

La fondation Pere Tarrés, membre de notre réseau, a accueilli du 12 au 14 septembre à Barcelone une formation organisée par le BICE. Elle était à destination d’éducateurs qui travaillent avec des enfants, adolescents et familles en situation de vulnérabilité. Ce sont bien souvent des mineurs non accompagnés ou issus de familles qui subissent la pauvreté. Les 14 éducateurs formés pourrons ainsi mieux aider 600 enfants à surmonter les difficultés qu’ils rencontrent.

 

Syrie : Les enfants de la guerre

En Syrie, la génération actuelle d’enfants n’a connu que la guerre. Pendant la formation qui s’est déroulée du 26 au 29 septembre, avec la congrégation des Maristes, 28 nouveaux Tuteurs de résilience ont été formés pour environ 1200 enfants pris en charge. Cette action a eu lieu pour la première fois à Alep, ville traumatisée par la guerre.

 

Liban : une aide pour les enfants réfugiés

L’initiative « Fratelli Project » est née en 2014 de la réunion des congrégations Maristes et La Salle. Le but était d’offrir une éducation aux enfants déplacés par le conflit en Syrie. La majorité de ces enfants ont vécu la guerre et ont aussi besoin d’un accompagnement psychologique adapté.

Les bénéficiaires directs de cette seconde formation qui a eu lieu du 4 au 6 octobre dernier sont 27 éducateurs travaillant pour le « Fratelli Project ». Environ 2500 enfants et adolescents syriens et iraquiens profiteront indirectement de la formation. Le BICE assure des formations Tuteurs de résilience au Liban depuis 2015.

 

Cordoue

Du 9 au 11 novembre se sont tenues à Cordoue, en Espagne, les premières journées de formation pour jeunes et référents des Œuvres Sociales de Méditerranée, une organisation des frères Maristes. 12 jeunes en difficulté, entre 15 et 21 ans, et provenant de projets socioéducatifs de la région, ont participé. Ils étaient accompagnés de 13 éducateurs qui les encadrent au quotidien. La formation était intitulée « Résilience et Jeunesse, un chemin à découvrir ». Elle a donné l’opportunité aux jeunes présents de travailler sur leur propre résilience. Elle leur a également permis de transmettre ce qu’ils ont appris aux autres jeunes de leurs projets respectifs.

 

A l’issue de ces formations, les participants ont été sollicités pour évaluer leur niveau de satisfaction. De manière générale, la majorité d’entre eux a déclaré avoir jugé la formation « excellente » ou « très bonne ». Le niveau technique était très élevé et leur a permis d’acquérir une véritable expertise. Ils ont également déclaré qu’ils avaient acquis une nouvelle méthodologie et de nouveaux instruments pour les aider dans leur travail quotidien auprès des enfants. Les éducateurs présents ont particulièrement apprécié le fait qu’elle leur ait permis de tisser des liens avec de nouvelles personnes issues d’autres centres. Cette mise en réseau des partenaires est un souci permanent du BICE.

Tous ces projets s’inscrivent dans le travail de longue haleine que mène le BICE pour favoriser la résilience des enfants. Pour que chaque enfant ait droit à un avenir.