Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

8 août 2016 | 07:54

Succès de la campagne « Bientraitance » au Pérou

Succès de la campagne « Bientraitance » au Pérou
©IFEJANTE

Une campagne dont les enfants et adolescents sont les principaux acteurs a été mise en place au Pérou afin de lutter contre les mauvais traitements.

Mobilisation des jeunes pour promouvoir la bientraitance

La bientraitance est une des pierres angulaires du programme de lutte contre les abus sexuels en Amérique latine.

Au cœur de ce dispositif, la Campagne de « vaccination » contre les mauvais traitements (Un trato por el buentrato) connaît d’année en année un grand succès.

Cette campagne a comme objectif d’attirer l’attention de la société sur la violence quotidienne dont sont victimes des milliers d’enfants et d’adolescents.

Cette campagne est menée par les jeunes eux-mêmes. Les jeunes impliqués suivent une formation sur le thème de la maltraitance et sur l’art de convaincre le grand public. Ils sont par la suite mobilisés dans les rues, les écoles, les hôpitaux, les mairies, les églises et sensibilisent les personnes qu’ils rencontrent contre toute forme de violence envers les enfants.

En pratique, les personnes « vaccinées », c’est-à-dire ayant accepté d’échanger avec ces jeunes, reçoivent un bonbon en guise de vaccin symbolisant la bientraitance et un certificat de vaccination contre la maltraitance afin de renforcer et de diffuser ce message de sensibilisation.

2 000 personnes « vaccinées » contre les mauvais traitements au Pérou

Cette année, cette campagne de prévention est organisée au Pérou.

Depuis fin 2015, le BICE et son partenaire local IFEJANT sont à pied d’œuvre pour faire de cette campagne un succès.

En novembre, une session de formation a été organisée afin d’exposer les objectifs et les étapes de réalisation de la campagne. Elle rassemblait 16 participants originaires de six régions du pays (jeunes, enseignants, professionnels de l’enfance, bénévoles d’associations locales, représentants d’autorités locales).

Durant tout le premier semestre 2016, des campagnes de « vaccination contre les mauvais traitements » ont été organisées dans plusieurs villes du pays. Au total, plus de 2 000 personnes ont été touchées par la campagne.

Une campagne de prévention qui voyage

A l’origine, Un trato por el buentrato est une initiative lancée en Uruguay par le BICE et son partenaire local, JPC.

Elle a essaimé ces dernières années dans les pays voisins : Chili, Argentine, Guatemala. Partout, cette campagne de prévention a rencontré un vrai succès.

Depuis quelques années, une association membre du réseau BICE a aussi développé des activités similaires en Russie.