Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

23 décembre 2013 | 16:29

Un accord entre le BNCE-Mali et la chambre de métiers pour former les enfants en conflit avec la loi

 

Le BNCE-Mali (Bureau national catholique de l’enfance au Mali), organisation membre du BICE et la chambre nationale de métiers malienne ont signé un accord pour former les adolescents en conflit avec la loi.

Grâce à un plaidoyer soutenu, la chambre des métiers malienne s’est engagée à prendre en charge et former les enfants qui lui sont envoyés par le BNCE-Mali, organisation membre du BICE. Ainsi, tous les adolescents en conflit avec la loi suivis par le BNCE seront à même de suivre une formation très concrète. Menuiserie du bois, menuiserie métallique, couture, mécanique automobile : 70 corps de métiers leur sont proposés.

Le résultat d’un plaidoyer en faveur des jeunes en conflit avec la loi

C’est une nouvelle dont nous nous réjouissons car elle signifie la prise de responsabilité de l’Etat dans la réinsertion des jeunes. Cette initiative constitue une réponse adaptée, au contraire des phénomènes croissants de « criminalisation de l’adolescence » observés dans de nombreux pays et à la généralisation de politiques très dures en matière de justice juvénile.

Comme à l’accoutumée dans les projets soutenus par le BICE, cette réinsertion professionnelle est doublée d’un accompagnement à la réinsertion familiale de l’enfant. La plupart des adolescents souhaitent avant tout retourner dans leur village, auprès de leur famille.