Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

18 juin 2014 | 10:58

Une adolescente en rupture

Il est des adolescences particulièrement fragilisées, difficiles, qui peuvent surfer sur la délinquance même si elles n’y tombent pas à moyen ou à long terme. Quel que soit le pays, le dilemme se situe entre la protection de la société – ou du jeune contre lui-même - et la confiance indispensable à toute éducation ; entre les nécessaires sanctions de la législation et le respect des droits de l’adolescent. La jeune Maeva étant belge, la question est ici posée dans le contexte de son pays, mais sur le fond, reste valable sous d’autres juridictions et avec d’autres structures. Placer un jeune dans une institution publique lui permet-il de renouer avec la société civile ? Comment éviter que les enfants en rupture familiale se désocialisent ? Quelles sont les avancées à mener pour la protection des mineurs ? Réagissez et posez vos questions dans l'espace débat ci-dessous. {jcomments ON}