Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

7 décembre 2015 | 09:53

Vers un meilleur accueil de la petite enfance au Cambodge

cambodge M.Gente - BICE© M.Gente - BICE
cambodge © M.Gente - BICE© M.Gente - BICE
cambodge2© M.Gente - BICE© M.Gente - BICE
cambodge3© M.Gente - BICE© M.Gente - BICE
cambodge4© M.Gente - BICE© M.Gente - BICE
cambodge5© M.Gente - BICE© M.Gente - BICE
cambodge6© M.Gente - BICE© M.Gente - BICE
cambodge7© M.Gente - BICE© M.Gente - BICE
cambodge8© M.Gente - BICE© M.Gente - BICE
cambodge9© M.Gente - BICE© M.Gente - BICE

Au Cambodge, de nombreuses familles vivant dans des régions isolées n’ont pas accès aux structures d’accueil et d’éducation pour leurs enfants.

Le BICE et son partenaire Opérations Enfants du Cambodge (OEC) ont mis en place des structures d’accueil de la petite enfance.

Une meilleure prise en charge des plus petits

Dans la province de Sihanoukville, au sud-ouest du Cambodge, de nombreuses familles pauvres vivant dans des lieux reculés n’ont pas accès à certains services pour leurs enfants, notamment les plus jeunes.

La petite enfance exige une attention spéciale car les plus petits sont aussi les plus vulnérables. Dans les premières années de la vie, la croissance du nouveau-né est intrinsèquement liée à ses conditions de vie : un enfant stimulé développe de meilleures capacités d’apprentissage tout au long de sa vie.

Le BICE et son partenaire Opérations Enfants du Cambodge (OEC) ont ainsi mis en place trois structures d’accueil communautaires de la petite enfance dans des villages reculés de la province. Ce sont des « Child Friendly Spaces ».

Au total 75 enfants âgés de 2 à 5 ans y sont accueillis. Ils bénéficient d’activités d’éveil, de cours d’alphabétisation et d’éducation civique ainsi qu’une sensibilisation aux droits de l’enfant. Les enfants trouvent dans ce lieu un environnement chaleureux et bienveillant.

Associations de parents

En parallèle, OEC organise régulièrement des rencontres avec les parents afin de discuter de divers thématiques telles que les méthodes éducatives, la santé, la nutrition.

Dans chaque village, une association des parents s’est créée et se rencontre plusieurs fois par mois.

Le premier bilan de ces 3 Child Friendly Spaces est très encourageant et nos organisations espèrent pouvoir installer des structures similaires dans d’autres villages de la province de Sihanoukville.