Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

Lutte contre l’abus sexuel en Uruguay

©Vasileios Karafillidis - Shutterstock.com

En Uruguay, 3 cas d’abus sexuel ou de viol sur enfant sont signalés chaque semaine. Parmi tous les cas d’abus sexuel signalés, 62 % touchent des enfants.

Dans 70 % des cas, il s’agit de filles. Environ 48 % des victimes ont entre 6 et 12 ans et 85 % des cas sont intrafamiliaux. (Source : Observatoire de la violence et de la criminalité du Ministère de l’Intérieur – Uruguay)

Le BICE agit pour lutter contre l’abus sexuel

Depuis 1997, le BICE travaille en partenariat avec l’association Juventud Para Cristo à Montevideo sur la maltraitance et l’abus sexuel grâce à des campagnes sur la bientraitance . Les objectifs de notre programme actuel visent à :

  • Diminuer les situations de violence et les risques d’abus
  • Favoriser la résilience et le rétablissement des enfants victimes d’abus sexuels
  • Apprendre aux enfants à identifier les situations dangereuses qui peuvent conduire à une situation de violence sexuelle et à y faire face

Activités contre l’abus sexuel

L’utilisation de la méthode Grain de sable dans les établissements scolaires constitue l’activité phare du programme « lutte contre l’abus sexuel » en Uruguay. Elle comporte une série de saynètes présentant aux enfants des situations violentes (violence physique, humiliation, abus sexuel…) Les enfants sont amenés par la discussion à identifier les risques et les recours, selon un protocole éprouvé.

La méthode Grain de sable inclut également la mobilisation des adultes dits relais dans ces écoles. Ils sont formés à l’écoute des enfants victimes d’abus sexuels et les orientent selon leur cas vers les services spécialisés et adéquats.

Chiffres clés du programme

Au total, plus de 1 600 enfants en Uruguay sont impliqués dans les activités de prévention de l’abus sexuel.