Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

Lutte contre l’abus sexuel en Uruguay

Contre la violence
©Vasileios Karafillidis - Shutterstock.com

En Uruguay, 3 cas d’abus sexuel ou de viol sur enfant sont signalés chaque semaine. Parmi tous les cas d’abus sexuel signalés, 62 % touchent des enfants.

Dans 70 % des cas, il s’agit de filles. Environ 48 % des victimes ont entre 6 et 12 ans et 85 % des cas sont intrafamiliaux. (Source : Observatoire de la violence et de la criminalité du Ministère de l’Intérieur – Uruguay)

Le BICE agit pour lutter contre l’abus sexuel

Depuis 1997, le BICE travaille en partenariat avec l’association Juventud Para Cristo à Montevideo sur la maltraitance et l’abus sexuel grâce à des campagnes sur la bientraitance . Les objectifs de notre programme actuel visent à :

  • Diminuer les situations de violence et les risques d’abus
  • Favoriser la résilience et le rétablissement des enfants victimes d’abus sexuels
  • Apprendre aux enfants à identifier les situations dangereuses qui peuvent conduire à une situation de violence sexuelle et à y faire face

Activités contre l’abus sexuel

L’utilisation de la méthode Grain de sable dans les établissements scolaires constitue l’activité phare du programme “lutte contre l’abus sexuel” en Uruguay. Elle comporte une série de saynètes présentant aux enfants des situations violentes (violence physique, humiliation, abus sexuel…) Les enfants sont amenés par la discussion à identifier les risques et les recours, selon un protocole éprouvé.

La méthode Grain de sable inclut également la mobilisation des adultes dits relais dans ces écoles. Ils sont formés à l’écoute des enfants victimes d’abus sexuels et les orientent selon leur cas vers les services spécialisés et adéquats.

Chiffres clés du programme

Au total, plus de 1 600 enfants en Uruguay sont impliqués dans les activités de prévention de l’abus sexuel.