Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

24 octobre 2016 | 06:50

33ème session du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies

33ème session du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies
©L. Courtes

Lors de la 33ème session du Conseil des droits de l’homme de l’ONU en septembre 2016, le BICE et ses partenaires ont activement participé aux débats, notamment sur la protection des enfants contre les abus et violences sexuels au Cambodge et en RDC.

Mieux protéger les enfants victimes d’abus et de violences au Cambodge

Les abus et violences dont sont victimes les enfants au Cambodge demeurent un sujet très préoccupant.

A l’occasion du Conseil des droits de l’homme, le BICE et OEC, son partenaire au Cambodge, ont souligné qu’un moyen de mettre fin à ces violences étaient de développer davantage les outils de prévention, et notamment l’accès à l’éducation. En outre, un meilleur accompagnement et protection des enfants victimes doivent être mis en place.

Mme Davy Tith, directrice exécutive d’OEC, présente à Genève durant la session du Conseil a porté la voix des enfants victimes de violences auprès des instances de l’ONU.

Violences sexuelles en RDC : l’impunité doit cesser !

Depuis plusieurs décennies, dans la région du Nord et Sud Kivu, à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), des milliers d’enfants et de femmes sont victimes de graves exactions, et notamment de violences sexuelles. Ces exactions commises par les groupes armés interviennent dans un contexte de vide sécuritaire. Les victimes peinent à obtenir justice et réparations.

Devant le Conseil des droits de l’homme, le BICE et GHOVODI, association membre du réseau BICE en RDC, ont dénoncé l’impunité des auteurs de tels crimes et ont appelé à une meilleure prise en charge des victimes.

Les résolutions adoptées par le Conseil des droits de l’homme sur les droits de l’enfant

Des résolutions importantes en faveur d’une meilleure protection des droits de l’enfant ont été adoptées lors de la 33ème session du Conseil des droits de l’homme.

Elles portent notamment sur la protection des enfants migrants non accompagnés, les actions à mettre en œuvre pour éliminer les causes évitables de mortalité infantile, la lutte contre les formes contemporaines d’esclavage.