Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

30 août 2020 | 17:00

Aina Trust : « Beaucoup de familles
en survie en Inde »

Aina trust inde covid-19
© Aina Trust

En Inde, où la situation est dramatique – plus de 3,5 millions de cas et 63 000 morts - Aina Trust, partenaire du BICE dans la région de Bangalore, continue ses actions d’urgence en direction des plus démunis.

« Avec l’aide spéciale du BICE, le premier de nos partenaires à avoir répondu à notre appel, nous avons distribué en mai et juin des produits alimentaires et d’hygiène à plus de 400 familles dans les taluks de Chickballapur et de Sidlaghatta (lire article du 5 mai). Nous en avons également aidé une centaine d’autres de manière plus ponctuelle, précise Mary Chelladurai, directrice de l’association Aina Trust. Toutes ces familles, privées de leur activité journalière ou de leur travail en raison de la crise sanitaire, sont sans revenu depuis maintenant plusieurs mois. Leur quotidien est de plus en plus dur. »

Des familles, de surcroît, effrayées par la Covid-19. Aina Trust prend donc aussi le temps de les informer sur la pandémie et de leur expliquer comment se protéger. « Nous les aidons à surmonter leurs craintes et à adopter les bons gestes. »

Assouplissement des restrictions pour relancer l’économie

Samedi 29 août, le gouvernement a annoncé, en vue de relancer l’économie du pays*, un nouvel assouplissement des restrictions en vigueur depuis mars. Dans les prochains jours, les rassemblements culturels, sportifs ou politiques de moins de 100 personnes seront de nouveau autorisés. Et le métro devrait recirculer progressivement dans les grandes villes. Le gouvernement a également déclaré que les établissements scolaires resteront pour l’instant fermés.

Au regard de la situation sanitaire et économique alarmante de l’Inde, Aina Trust se prépare de son côté à prolonger son aide d’urgence en septembre et octobre. « Nous aurons de nouveau besoin du soutien des donateurs pour venir en aide à ces familles qui sont aujourd’hui en survie », témoigne Mary Chelladurai.

 

*Depuis le début de la crise sanitaire, des millions d’Indiens ont perdu leur travail ces derniers mois (À lire en complément).