Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

13 septembre 2018 | 12:51

Enfants de RD Congo : comment les aider

Enfants de RD Congo : comment les aider
©ML Joliveau

Riche en matières premières, la région du Kivu est néanmoins la proie d'une grande instabilité économique et politique. La violence y est omniprésente - violence de la rue et violences familiales - et les enfants en sont les premières victimes.

Le BICE avait déjà initié une formation « Tuteurs de résilience » auprès de ses partenaires locaux qui œuvrent pour la protection des enfants de RD Congo. Cette première approche est aujourd’hui approfondie et renforcée dans le cadre d’un nouveau projet. Après une formation de 5 jours en juillet, des plans d’action dans chacune des associations sont mis en place pour ancrer dans la durée le travail sur la résilience des enfants.

Aider les enfants de RD Congo en s’appuyant sur leurs ressources

Les organisations partenaires travaillent toutes auprès des enfants de RD Congo, mais dans des contextes très différents.
Ainsi, certaines comme PEDER sont en charge de centres d’accueil pour enfants des rues. D’autres partenaires, comme Ghodovi, mènent plus des actions de prévention, notamment sur le thème des violences sexuelles, tout en assurant un appui psychosocial aux victimes. D’autres enfin, comme CSF, s’attachent à réintégrer dans la société des jeunes filles démobilisées des groupes armés, qui ont vécu les pires atrocités.

Tous réunis à l’occasion de la formation « Tuteurs de résiliences » de juillet, les 23 participants des diverses organisations ont relevé deux axes forts :

  • L’importance d’identifier clairement le(s) problème(s) de l’enfant, à travers une écoute active et bienveillante. La situation de rue, par exemple, n’est bien souvent pas l’origine du problème, mais le résultat (fuite due à la pauvreté, la maltraitance, etc.).
  • La nécessité de s’appuyer sur les ressources internes et externes propres de l’enfant. Il ne s’agit pas de voir uniquement ce qui ne va pas. Il faut repérer les forces que l’enfant a déployées pour survivre jusque-là et les soutiens qu’il peut avoir dans son entourage et bâtir sur celles-ci pour une reconstruction et une réinsertion durables.

Des plans d’action pour accompagner les enfants de RD Congo dans la durée

Suite à cette formation, chaque organisation est en train d’élaborer un plan d’action pour mettre en œuvre l’approche Résilience auprès des enfants. Compte tenu de la spécificité de chaque structure, chaque approche et chaque plan d’action seront bien sûr différents.

Les partenaires sont soutenus tout au long de la phase de réflexion, puis de réalisation par une consultante togolaise, spécialiste en maltraitance infantile et résilience. Ils ont également désigné en interne une personne référente, plus particulièrement en charge de la mise en œuvre du projet. Enfin, des réunions trimestrielles sont prévues entre partenaires pour échanger expériences et bonnes pratiques.

Au total, plus de 300 enfants et adolescents bénéficieront directement de cet accompagnement à la résilience.

Témoignage

Joëlle (intervenante sociale à CSF)

« Avec la formation Tuteurs de résilience, j’ai compris que chaque enfant que nous accueillons a des problèmes liés à son passé, mais aussi des ressources qui lui sont propres. Et que je devais beaucoup plus travailler sur ces ressources. Avant, je ne savais pas vraiment détecter ces ressources. Chaque fois qu’un enfant venait vers moi, je me mettais dans la peau de cet enfant et me demandais comment il allait survivre à l’épreuve qu’il avait connue. Je ne savais pas comment l’accompagner ni comment l’aider. Cela me faisait tellement mal… J’avais du mal à lui imaginer un avenir radieux. Mais, à travers cette formation, je vois que c’est encore possible… Nous accompagnons, par exemple, une jeune fille qui a été abusée sexuellement dans les groupes armés et a subi toute sorte d’atrocités. Avec cette formation, nous allons tous l’accompagner ensemble et j’ai espoir qu’elle va s’en sortir… »