Projets de soutien à la scolarité | rentrée 2023 | BICE
X
Projets pour favoriser l'éducation d'enfants vulnérables en cette période de rentrée scolaire
© T.P / BICE, Guatemala
Publié le

Projets « Rentrée 2023 ». Aidez-nous à favoriser l’accès à l’éducation des plus démunis

Le BICE s'associe à sept de ses partenaires locaux pour donner à des enfants en situation de grande vulnérabilité les moyens concrets de suivre leur scolarité. Ces projets « Rentrée 2023 » prévoient le financement de fournitures scolaires, d’équipements pour les écoles, de goûters… Merci à tous nos donateurs pour leur soutien à ces initiatives qui favorisent l’accès de ces enfants à une éducation de qualité.

Soutenir

Des familles trop pauvres pour payer les fournitures scolaires

L’école est présentée comme gratuite dans de nombreux pays mais c’est, dans les faits, bien rarement le cas. Matériel, uniforme, frais d’inscription représentent souvent une trop lourde charge pour les familles en situation de pauvreté. Nombreux sont ainsi les élèves qui se voient privés d’accès à des livres, des stylos, des cahiers. Une situation qui complique grandement leur scolarité et crée de l’exclusion. Un facteur important du décrochage scolaire. « J’aime beaucoup l’école et j’ai la chance d’y aller. Mais sans matériel, c’est difficile. Les autres enfants me regardent mal. Et sans cahier, je ne sais pas quoi faire quand le professeur demande d’écrire », confie Fikiri, âgée de 11 ans, séparée de sa famille en raison des conflits armés à l’est de la RDC et recueillie par une maman en situation d’extrême pauvreté.

Des écoles sans matériels adaptés, parfois délabrées

Dans les zones d’intervention du BICE, il est également fréquent que les écoles, elles-mêmes, manquent de matériels adaptés et de moyens pour payer les enseignants. Au regard de ces contextes difficiles, le BICE a décidé d’investir dans la scolarité de ces enfants. « Nous participons à leur donner les outils pour bâtir leur avenir et leur montrons que nous croyons en eux », précise Alessandra Aula, secrétaire générale du BICE. D’autant que les enfants aidés dans le cadre de ce projet vivent dans des conditions difficiles, parfois tragiques. Ils souffrent de l’extrême pauvreté dans les bidonvilles du Guatemala, du Kirghizstan, du Cameroun et dans les villages reculés du Cambodge. Ils sont pris dans les conflits en RD Congo et en Arménie*.

Les objectifs concrets de ces projets « Rentrée 2023 »

Dans le cadre de ces sept projets, adaptés aux contextes de chaque pays et aux besoins des enfants, le BICE souhaite ainsi apporter son soutien à plus de 2 600 élèves. Il s’est fixé plusieurs objectifs :

  • Distribution de 578 kits de matériel scolaire (cahiers, crayons, etc.) définis en fonction de chaque école (tous les projet concernés).
  • Fourniture d’équipements (meubles, chauffages, fenêtres, tableaux noirs…) pour 13 écoles délabrées (Arménie, Kirghizstan, Cameroun).
  • Financement de goûters pour 240 enfants pendant 3 à 4 mois selon le projet (Guatemala et Cambodge).
  • Sensibilisation aux droits à l’éducation et à la bientraitance de 1 690 enfants (RD Congo et Cambodge).
  • Soutien à 26 professeurs et membres du personnel (Cambodge, Cameroun, Kirghizstan) dont l’appui au salaire de 9 enseignants (Cambodge).

C’est grâce à votre soutien que nous arriverons à atteindre ces objectifs. Aidez-nous à donner à ces enfants les moyens concrets de mener, pleinement et en confiance, une scolarité réussie. Par avance un grand merci.

*Les partenaires locaux : Arevamanuk en Arménie, Opérations Enfants du Cambodge (OEC) au Cambodge, Calbril au Cameroun, Fondation Pedro Poveda au Guatemala, Bir Duino au Kirghizstan, Gevewuva et Cœur sans frontières en République démocratique du Congo.

Plus d’infos sur l’éducation dans le monde et les différentes actions du BICE dans ce domaine ici.

Image Enveloppe

    et sur...