Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

10 février 2015 | 17:49

Vers un internet plus sûr : la sensibilisation des jeunes par les jeunes

© SaferInternetDay

Le 10 février, c’est le Safer internet day, ou journée pour un internet plus sûr. Les droits des enfants sont loin d’être toujours respectés sur le net. Pour prévenir les cas de cyber-harcèlement, rien ne vaut la sensibilisation des jeunes par des jeunes du même âge.  

10 000 citoyens, jeunes ou moins jeunes, ont signé notre charte d’engagement pour agir, chacun à leur mesure, contre le cyber-harcèlement.

Une belle victoire pour cette campagne « Stop au harcèlement sur internet », lancée par le BICE, dont les résultats ont été portés au Comité des droits de l’enfant de l’ONU, ainsi qu’au Conseil pontifical Justice et paix du Vatican par notre jeune marraine, Laetitia Chanut.

Malgré les fruits de ces actions, il reste beaucoup à faire…. En commençant vous aussi par signer notre charte !

Un adolescent sur 5 victimes de cyber-harcèlement

Aujourd’hui en France, un adolescent sur 5 serait victime de cyber-violence : SMS ou vidéos insultants et menaçants, usurpation de comptes Facebook, Twitter ou Snapchat, rumeurs…

Les faits les plus graves poussent certains au suicide. L’Education nationale a présenté début février un plan de lutte contre le harcèlement, incluant un volet cyber-harcèlement. La sensibilisation des jeunes par les jeunes La campagne du BICE proposait aux adolescents d’être eux-mêmes les acteurs de la lutte contre le cyber-harcèlement.

Une idée également encouragée par le ministère de l’Education nationale, qui propose un programme de sensibilisation par les pairs. Les lycéens sont appelés à devenir ambassadeurs lycéens. Après une formation d’une journée organisée par leur académie, ils interviennent dans leur établissement pour sensibiliser leurs camarades.

Chacun des ambassadeurs bénéficie en premier lieu d’une présentation théorique : définitions, formes de harcèlement et chiffres. Les intervenants leur donnent ensuite des clefs concrètes pour amorcer le dialogue et animer des discussions informelles ou séances de prévention.

Des outils pédagogiques pour les enfants et leurs éducateurs

Les ambassadeurs lycéens peuvent aussi compter sur des outils développés ces dernières années pour combattre le harcèlement et le cyber-harcèlement. Tour d’horizon non exhaustif des outils à disposition en France.

Pour les enfants et adolescents :

Pour les éducateurs :

  • Guide édité par le Ministère de l’Education nationale pour les enseignants et éducateurs.
  • Divers outils proposés sur le site national « Agir contre le harcèlement à l’école ».