Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

10 novembre 2016 | 07:48

Les adolescents acteurs de la bientraitance en République Dominicaine

En République Dominicaine, le BICE et le Centre Culturel Poveda sensibilisent des jeunes afin qu’ils deviennent ambassadeurs de la bientraitance auprès de leur école, leur famille et leur communauté.

Depuis de nombreuses années en République Dominicaine, le BICE et le Centre Culturel Poveda forment des adolescents sur leurs droits et favorisent leur participation citoyenne. Un accent particulier est mis sur la lutte contre les abus sexuels et le tourisme sexuel, des fléaux encore très répandus dans le pays.

Cette année, dans la province de Bahoruco, au sud-ouest du pays, le BICE et le Centre Culturel Poveda ont mis en œuvre un projet original : permettre aux jeunes de devenir acteur du changement social en promouvant la bientraitance.

Un forum sur la bientraitance organisé par les jeunes, pour les jeunes

Afin de former les jeunes à leur rôle de « promoteurs de la protection des enfants », les équipes du Centre Culturel Poveda ont organisé durant plusieurs mois des ateliers de discussions et de réflexion.

Les jeunes ont ainsi pu réfléchir et se former sur des thèmes aussi variés que :

  • les droits de l’enfant et notamment le droit à l’éducation
  • la promotion d’une culture de paix
  • la solidarité, la tolérance et le respect
  • la participation des jeunes en tant qu’acteurs de changements sociétaux

Ils sont ensuite passés à l’action en organisant un Forum intitulé « Mano a mano con la niñez, construimos una cultura de paz » (« Main dans la main avec l’enfance, construisons une culture de paix »).

Pas moins de 212 jeunes d’établissements scolaires et d’organisations communautaires de la province de Bahoruco y ont participé et ont pu débattre de sujets importants tels que le harcèlement – dont le cyberharcèlement – mais aussi de la manière de s’engager afin de promouvoir une société sans violence.

Les jeunes ont fortement apprécié être consultés et considérés comme des acteurs à part entière de la société. La réussite du Forum des jeunes est à cet égard exemplaire de la dynamique qui s’est créée et de la mobilisation des uns et des autres autour d’un objectif commun.

Nombreux sont les jeunes en effet qui se sont montrés enthousiastes par le rôle qui leur a été confié de promoteurs de la bientraitance et qui sont motivés à réitérer l’expérience.

Plus de 1 200 personnes sensibilisées à la bientraitance

Au-delà de la sensibilisation des plus jeunes, les équipes du Centre Culturel Poveda ont également organisé des ateliers à destination des familles et des représentants d’institutions éducatives afin de les sensibiliser eux aussi à la bientraitance.

Durant ces séances de discussion, de nombreux thèmes ont été abordés tels que les relations parents-enfants, l’importance du dialogue ou encore les violences intrafamiliales.

Les familles sont apparues très motivées et ont activement participé lors des rencontres. Les parents ont d’ailleurs demandé l’inclusion d’autres personnes du cercle familial dans le processus de formation et souhaitent le poursuivre pour approfondir les thématiques travaillées.

Là encore, les retours des participants ont été très positifs, confirmant le bienfondé de l’approche globale du projet. Il ne peut y avoir création et renforcement d’une culture de paix sans une approche holistique impliquant tous les acteurs concernés.

Grâce à ce projet, ce ne sont pas moins de 1 240 jeunes, familles, membres des communautés qui ont été sensibilisés à la bientraitance et formés à en devenir les promoteurs.