Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

10 juillet 2018 | 07:23

Les chiffres clés du BICE en 2017

Les chiffres clés du BICE en 2017
©JPC

En accord avec les préconisations du Don en Confiance, le BICE a pour engagement de rendre publics annuellement ses résultats et l’utilisation des dons reçus.

Au BICE, cette obligation légale est également l’occasion d’exprimer notre joie et de vous dire merci ! Joie à la vue des beaux résultats obtenus tout au long de ces mois, pour la protection de l’enfant et la défense de ses droits. Joie de voir, sur le terrain, des enfants retourner à l’école, d’autres sortir de l’enfer de la rue, d’autres encore se reconstruire après avoir subi les pires maltraitances…

Toutes ces réussites, toutes ces histoires qui se terminent bien ne seraient possibles sans vous.
Pour tout cela, un immense merci !

Chiffres clés du BICE : une année 2017 positive

Sur l’année 2017, les chiffres clés du BICE sont particulièrement positifs et encourageants.

Le BICE est, grâce à votre soutien, intervenu sur les 4 continents autour de 5 grandes thématiques : l’Éducation, la lutte contre l’Abus et la maltraitance, l’intégration des enfants avec un Handicap, la Justice juvénile et les formations « Tuteurs de résilience ». Avec ses 79 partenaires présents sur le terrain, il a ainsi pu accompagner près de 30 800 enfants sur l’année 2017 et former plus de 4500 professionnels dans 26 pays.

Financièrement, le BICE a engagé 2 910K€, soit plus de 70% des emplois, dans la réalisation de ses missions sociales. Toutefois, ce montant ne prend pas en compte les subventions apportées par les bailleurs à nos partenaires pour aider au financement des projets lancés par le BICE. Il ne reflète donc pas à sa juste mesure l’ampleur des actions menées en faveur des enfants. Ainsi votre générosité est non seulement moteur pour les projets, mais elle crée en plus, un élan vertueux, pour leur financement sur le terrain !

Construisons ensemble 2018

Point plus inquiétant, commun à bon nombre de structures caritatives : la baisse des dons collectés auprès du public qui a diminué en 2017 de près de 7% au BICE. L’environnement fiscal, qui tout à la fois se durcit avec l’augmentation de la CSG et se complexifie avec le prélèvement à la source, est bien sûr un frein. Il ne doit pas faire oublier que le soutien des donateurs est essentiel pour la vie du BICE puisqu’il représente près de 65% de ses ressources (les autres fonds provenant de bailleurs institutionnels en complément du financement des projets).

C’est dire si nous avons besoin de vous pour faire de l’année 2018 une année fructueuse ! Car les projets sont là et les enfants nous attendent : aide à la scolarisation des enfants dans les régions les plus reculées du Cambodge, réinsertion des enfants des rues de République démocratique du Congo, formation « Tuteurs de résilience » auprès des enfants réfugiés en Espagne, lancement du nouveau programme de lutte contre l’abus dans 9 pays, …

Pour eux, nous savons pouvoir compter sur vous ! Merci !