Les projets "Initiatives contre la crise sanitaire" en Amérique latine - BICE - ONG de protection des droits de l'enfant
X
Initiatives activités génératrices de revenus Amérique latine
© Les Tertiaires Capucins

Les projets “Initiatives contre la crise sanitaire” en Amérique latine

Ce programme se développe dans six pays d’Amérique latine : Argentine, Chili, Colombie, Guatemala, Paraguay, Venezuela. Au total, le programme soutient dans cette région plus de 3 300 bénéficiaires directs ou indirects.

Partager

Soutenir

Argentine

Dans le quartier de Villa Soldati dans la banlieue de Buenos Aires, les familles en situation d’extrême vulnérabilité souffrent du fléau de la violence et de la drogue, du chômage, de la faim, du manque d’infrastructures et de mauvaises conditions sanitaires. Une situation qui s’est aggravée avec la pandémie. Déjà très présente avec notamment la distribution de plus de 1 900 repas par semaine, la Paroisse de la Vierge Immaculée, soutenue par le BICE, renforce ses actions dans le cadre de ce projet.

Sont ainsi prévus : le développement du soutien alimentaire ; la formation des cuisiniers pour la préparation de repas nutritifs ; la promotion de la parentalité positive auprès de 70 familles. Un espace de réflexion sera notamment créé afin de favoriser les échanges sur l’éducation des enfants, la bientraitance. Et de développer les liens affectifs entre parents et enfants autour de jeux collectifs par exemple. La durée du projet est de 12 mois.

Bolivie

Le partenaire du BICE, la fondation Bolivia Digna, soutient dans le cadre de ce projet 72 familles en situation d’extrême pauvreté d’Arocagca, dans la banlieue de Cochabamba. Dans ces foyers, où les parents sont souvent absents pour tenter de gagner de maigres revenus, les enfants et adolescents restent seuls. Éloignés de l’école depuis le début de la pandémie et régulièrement confrontés à la violence, très présente dans le quartier.

L’objectif premier de ce projet est garantir aux bénéficiaires la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Des vergers, pépinières, poulaillers et clapiers vont être créés par les parents et les adolescents, avec le soutien d’éducateurs et de bénévoles de l’association. Un réservoir d’eau va également être mis en place pour alimenter le centre de soins de la communauté et les familles. L’eau sera ensuite recyclée pour les différentes cultures. À terme, ces activités devraient représenter pour les familles de nouvelles sources de revenus afin d’améliorer leurs conditions de vie. La durée du projet est de 12 mois.

Chili

Depuis avril 2020, la Vicaría de Pastoral Social Caritas (VPSC), partenaire du BICE, a distribué plus de 10 000 colis de nourriture aux familles les plus défavorisées de la banlieue de Santiago. Elle accompagne de surcroît les familles sur le plan psychologique et les aide pour un retour au travail. Outre l’augmentation du nombre de personne en situation de pauvreté (de 30,3% en 2019 à 35,5% en 2020 en Amérique latine, selon la CEPALC) ; la crise s’est accompagnée d’une augmentation considérable des signalements de maltraitance d’enfants.

Dans ce contexte, le projet de 18 mois prévoit de fournir à 200 familles vulnérables une aide humanitaire sous forme de nourriture, de vêtements et de produits sanitaires. Des actions de sensibilisation et de formation à la parentalité positive sont également programmées ; afin de lutter contre les violences intrafamiliales. Des séances psychologiques individuelles et en groupe sont proposés aux enfants, adolescents et adultes ; afin de les accompagner dans cette période difficile. Un espace intergénérationnel sera mis en place ; afin de favoriser les rencontres et le développement des liens affectifs entre les enfants, les adolescents et leurs familles.

Colombie

Les Tertiaires capucins s’attachent, dans le cadre de cette action de 12 mois, à consolider les projets de vie des adolescents en conflit avec la loi qu’ils accompagnent. Cela passe notamment par le montage d’un projet professionnel. Et ce, afin qu’ils puissent se réinsérer dans la société et être autonomes financièrement. Pour cela, des formations à la création d’entreprises sont prévues ; ainsi qu’une formation au métier de boulanger pour ceux qui souhaitent se tourner vers ce secteur. Plus de 140 adolescents sont concernés. Cette orientation s’explique par le fait que pendant le confinement, les boulangeries faisaient partie des rares commerces à être ouverts. Les adolescents bénéficient également d’une formation courte en marketing numérique.

Enfin, une aide alimentaire est distribuée à 200 familles vulnérables, lourdement affectées par la crise.

Guatemala

Au Guatemala, selon notre partenaire ODHAG (Bureau des droits de l’homme de l’archevêché de Guatemala), à l’automne 2020, plus de 290 000 travailleurs de l’économie formelle avaient été suspendus ou licenciés de leur emploi. Environ 5 millions de Guatémaltèques vivant de l’économie informelle avaient réduit leurs revenus jusqu’à – 50%. Autre chiffre alarmant : 1 ménage sur 4 est privé chaque jour d’un repas faute d’argent. Dans ce contexte, le BICE et son partenaire fournissent une aide alimentaire à 300 enfants de 100 familles en situation d’extrême pauvreté.

De plus, pour lutter contre la recrudescence de la violence domestique, des actions de sensibilisation à la parentalité positive sont prévues. Et notamment la formation et le suivi de 60 parents. La durée du projet est de 12 mois.

Dans ce cadre, les associations du réseau Mesa Pro BICE Amérique latine (Guatemala, Honduras, Salvador) vont travailler main dans la main pour la création d’un diplôme centraméricain sur la protection de l’enfance.

Paraguay

Une aide alimentaire en produits de base bénéficie à près de 400 personnes habitant dans la banlieue défavorisée d’Asunción. Elle permet de cuisiner pour l’ensemble de la communauté. Afin d’optimiser la gestion de ces « marmites communautaires », des ateliers « nutrition » et « gestion de coûts » sont programmés.

Parallèlement, notre partenaire local Callescuela prévoit de former 25 adolescents au métier de boulanger. Ces adolescents sont tous scolarisés (le matin ou l’après-midi). En s’assurant un revenu quotidien, ils resteront ainsi dans le système scolaire formel. L’apprentissage du métier de boulanger se fera en demi-journées par groupe auprès du maître boulanger et des mères de la communauté qui accompagnent le projet.

Un soutien psychosocial sera également apporté aux adolescents du projet et à leurs familles. La bientraitance dans les relations familiales et professionnelles, et le respect des droits de chacun seront valorisés. La durée du projet est de 12 mois.

Venezuela

Dans le cadre de ce projet d’une durée de 6 mois, 150 enfants de 8 à 17 ans et 150 adultes de 25 à 60 ans bénéficient de soins psychosociaux en situation d’urgence. Le Cecodap, partenaire du BICE, met l’accent sur  : la gestion du stress ; le développement de stratégies d’adaptation pour atténuer les effets de la violence dans les situations d’urgence  ; et la promotion d’un discipline positive.

200 adultes « relais » (25-60 ans) bénéficient de surcroît d’actions de formation sur l’éducation bienveillante, les droits des enfants et des adolescents, la prévention de la violence.

 

 

 

Restez informé avec notre newsletter

    et sur...