Prévenir les mutilations sexuelles féminines durant les vacances scolaires
X
©EML - Shutterstock.com

Prévenir les mutilations sexuelles féminines durant les vacances scolaires

Le collectif Excision, parlons-en ! dont le Bureau International Catholique de l’Enfance est partenaire vient d’éditer une fiche de prévention des mutilations sexuelles féminines.

Partager

Soutenir

Alors que des milliers de jeunes filles s’apprêtent à passer des vacances dans le pays d’origine de leurs parents, une vigilance particulière s’impose.

Pour beaucoup de familles, les vacances d’été sont l’occasion de revenir quelques semaines dans le pays d’origine. Les petites filles et adolescentes suivant ainsi leurs parents.

Durant leur séjour, elles peuvent subir une mutilation sexuelle féminine, ou être victime d’un mariage forcé ou précoce. Ces pratiques sont parfois l’expression de la volonté des parents.

Il peut aussi s’agir de pressions locales et du poids de la tradition, malgré l’opposition des parents.

Pour aider chacun à être vigilant, le collectif Excision,parlons-en ! publie une fiche réflexe destinées aux professionnels de santé ou éducateurs.

Risque avéré ? Départ imminent ? Procédures de signalement ? La fiche répond à toutes ces questions.

Le BICE salue cette initiative qui va dans le sens de toutes nos actions de lutte contre les violences contre les enfants, qui accordent une large part aux missions de prévention.

Pour rappel : Le collectif Excision, parlons-en ! est né en 2013. Il regroupe différentes organisations, ONG, groupes de travaux institutionnels engagés pour fin mettre aux mutilations sexuelles féminines à travers le monde.

Le BICE a signé la charte de mobilisation du collectif en juillet 2013.

Restez informé avec notre newsletter

    et sur...