Résultats de la consultation : Comment protéger les enfants contre les violences - BICE - ONG de protection des droits de l'enfant
X
Consultation citoyenne Make.org
© Make.org

Résultats de la consultation : Comment protéger les enfants contre les violences

Ça y est ! Les résultats de la consultation citoyenne pour lutter contre toutes les formes de violences faites aux enfants, initiée par Make.org et soutenue par des entreprises, des personnalités et une quarantaine d’associations dont le BICE*, sont disponibles.

Partager

Soutenir

Alors que le garde des sceaux, Éric Dupond-Moretti, et le secrétaire d’État chargé de l’Enfance et des Familles, Adrien Taquet, annoncent de nouvelles mesures pour mieux protéger les mineurs victimes de violences sexuelles, Make.org révèle les résultats de la consultation citoyenne organisée du 23 septembre au 22 novembre 2020 dans le cadre de la Grande cause pour la Protection de l’enfance.

Plus de 70 000 participants, 4 300 propositions et 500 000 votes

« Comment protéger les enfants contre toutes les formes de violences ? » Voici la question à laquelle les Français ont proposé des solutions concrètes. Et la participation a été massive. En deux mois, la consultation a réuni plus de 70 000 participants, 4 300 propositions et 500 000 votes. Les pistes d’action jugées prioritaires par les citoyens ont ensuite été identifiées et classées selon quatre axes : l’évolution des procédures judiciaires ; les processus de détection et de signalement ; la sensibilisation et la prévention ; et la prise en charge des victimes. Toutes ces idées correspondent à des propositions formulées par les citoyens et ayant recueilli au moins 80% de votes favorables.

En matière de lutte spécifique contre l’inceste, certains débats au cœur de l’actualité, comme l’abolition du délai de prescription ou de la notion de consentement, ressortent très nettement de cette consultation. Dans son rapport, Make.org fait également apparaître des propositions controversées, qui témoignent de clivages importants parmi les participants.

Make.org invitera prochainement les citoyens ayant participé à la consultation, ainsi que l’ensemble de ses partenaires (associations, entreprises, institutions, experts, médias…) à trois journées de réflexion et de co-construction pour transformer les idées prioritaires issues de la consultation en pistes d’actions concrètes. Ces ateliers de concertation auront lieu les 2, 3 et 4 mars 2021. Le BICE y participera activement.

Les 11 idées prioritaires

Axe 1 : Procédures judiciaires et sanctions

  • Faire évoluer la loi sur les violences sexuelles et l’inceste
  • Améliorer le suivi judiciaire des enfants

Axe 2 : Détection, signalement

  • Former toute personne destinée à travailler auprès d’enfants à détecter les signes de violence
  • Améliorer les processus et les outils de détection et de signalement des violences
  • Favoriser la prise de parole des enfants et les écouter davantage

Axe 3 : Sensibilisation, prévention

  • Sensibiliser l’ensemble de la population aux violences infantiles et briser le tabou de l’inceste
  • Sensibiliser les enfants, notamment à l’école
  • Mieux sensibiliser et protéger face aux cyberviolences

Axe 4 : Prise en charge

  • Améliorer le fonctionnement de la Protection de l’Enfance
  • Améliorer la prise en charge psychologique et matérielle des victimes
  • Mieux prendre en charge et accompagner les personnes violentes ou à risque

*La lutte contre la violence est l’un des domaines d’action prioritaire du BICE. Il mène actuellement un programme dans 9 pays en Amérique latine et en Europe de l’Est.

Plus d’infos sur make.org

Restez informé avec notre newsletter

    et sur...