Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

12 juillet 2019 | 11:29

Bilan 2018 : L’Essentiel et le rapport moral sont en ligne

Rapport moral l'Essentiel 2018
©shutterstock

2018, une grande année pour le BICE. Non seulement il a célébré son 70ème anniversaire, mais il peut se féliciter d’avoir accompagné avec ses partenaires près de 34 000 enfants dans le monde. C’est ce que révèlent L'Essentiel et son rapport moral qui détaille ses actions majeures.

La rencontre avec le Saint-Père, un fait marquant du bilan 2018

Créé après la seconde guerre mondiale pour soutenir les enfants en souffrance, le BICE vient de fêter ses 70 ans. L’anniversaire valait bien… une audience privée avec le pape François. Ce qui fut fait le 7 décembre dernier. Le Saint-Père a longuement évoqué les enfants qui viennent au monde dans des conditions difficiles et l’indifférence des États. Cette rencontre intense et fraternelle compte évidemment parmi les faits marquants du bilan 2018. Autre moment fort : un colloque, Le défi de l’universalité, 70 ans après la Déclaration universelle des droits de l’homme qui a eu lieu en septembre dernier avec la Mission permanente du Saint-Siège auprès du Conseil de l’Europe à Strasbourg.

Projets des terrain, formation, publication et plaidoyer : le BICE s’engage sur tous les fronts

Le bilan 2018 tel que présenté dans le rapport moral et dans L’Essentiel devrait intéresser nos généreux donateurs, que nous remercions de leur soutien. Une fois de plus, le BICE a affirmé son engagement en faveur de l’enfance. Les actions de terrain, menées avec ses partenaires, l’ont traduit. Au Mali par exemple, 163 jeunes filles mineures – dont 63 mères – sont désormais hébergées dans un centre d’accueil et de formation. Au Népal, un Espace Adapté aux Enfants (EAE) en situation de vulnérabilité prévient l’abandon et l’échec scolaire. Beaucoup d’investissement aussi du côté de la formation des professionnels. Des formations « Tuteurs de résilience » ont notamment eu lieu en Haïti au Liban, en Syrie etc. Sur le sujet de la résilience, à noter la publication d’un nouveau cahier destiné aux professionnels « Vers la mise en œuvre de la résilience : la casita, un outil simple pour un défi complexe ».
Enfin, fidèle à ses missions, le BICE s’est engagé dans de nombreux plaidoyers en faveur des droits de l’enfant au Conseil des droits de l’homme et au Comité des droits de l’enfant de l’ONU ainsi qu’à l’Unesco. Le BICE y a notamment rejoint le groupe de travail des ONG chargé de préparer la célébration de la journée internationale de la fille. Ce qui lui a donné l’opportunité de présenter ses projets à Goma et au Cambodge.

Les chiffres clés du bilan 2018

  • Près de 34 000 enfants accompagnés
  • Plus de 4 500 professionnels formés
  • 24 pays bénéficiaires des actions du BICE et de ses partenaires
  • 68 membres adhérents et 11 membres individuels

Un très grand merci à tous pour votre soutien !
Nous savons pouvoir compter sur vous en 2019 !